Pharmacies surchargées

Moins de centres de vaccination pour plus de centres de tests

wk, ats

9.7.2021 - 10:01

Selon Martine Ruggli, présidente de l'Association suisse des pharmaciens, il faudrait augmenter les capacités de tests au Covid-19 en investissant les centres de vaccination. En raison de l'énorme demande de tests, les pharmacies de Suisse atteignent leurs limites.

Selon Martine Ruggli, présidente de Pharmasuisse, les centres de vaccination devraient pouvoir être transformés en centres de tests. (Photo d'archives)
ATS

wk, ats

9.7.2021 - 10:01

Toute personne qui veut partir en vacances ou aller en boîte de nuit a besoin du certificat Covid. Et puisque la majorité d'entre elles n'a pas encore reçu les deux doses du vaccin, les files d'attente pour les tests s'allongent, comme l'a affirmé Mme Ruggli dans une interview au «Blick».

Le plus gros problème est que les tests rapides antigéniques ne sont valables que deux jours. De nombreuses personnes se font tester pour pouvoir prendre l'avion et comme la plupart d'entre elles voyagent le samedi, la demande de tests avant le week-end est extrême.

«Ceux qui peuvent vacciner peuvent aussi tester»

L'élan de vaccination s'essouffle peu à peu en Suisse, constate Mme Ruggli. Si elle reconnaît qu'il est nécessaire de faire preuve de solidarité et de se faire vacciner, elle souligne que cette baisse crée de l'espace dans les centres de vaccination. «Nous devrions transformer temporairement ces centres de vaccination en centres de tests».

C'est le cas principalement le week-end, lorsque les centres de vaccination ne sont pas occupés, mais que la demande de tests est toujours aussi forte, a-t-elle ajouté. Le personnel de santé serait déjà disponible dans les centres de vaccination. «Ceux qui peuvent vacciner peuvent aussi tester».

wk, ats