Tabac

Nouvelle campagne pour dissuader les jeunes de fumer

fach, ats

13.6.2022 - 10:31

Les autorités fédérales lancent une nouvelle campagne anti-tabac, intitulée «Free. Fair. Future». Le Fonds de prévention du tabagisme veut notamment impliquer davantage les enfants et les jeunes dans la prévention, annonce-t-il lundi.

Actuellement en Suisse, 22,5% des jeunes entre 15 et 19 ans fument (image symbolique).
ATS

fach, ats

13.6.2022 - 10:31

Afin d'augmenter l'impact auprès du groupe cible, le nouveau programme, doté d'un budget annuel de 5,5 millions de francs, suit une approche de prévention participative, indique le Fonds de prévention du tabagisme (FPT) dans un communiqué. Les activités et les mesures sont développées en collaboration avec les enfants et les jeunes et mettent l'accent sur une gestion active et indépendante de leurs loisirs et de leur vie.

Dans cette optique, le FPT met actuellement en place une plateforme virtuelle codéveloppée avec des enfants et des jeunes. Celle-ci devrait offrir à l'avenir un espace où cette thématique pourra être abordée, de manière à la fois ludique et informative.

«Free. Fair. Future» continue par ailleurs à créer des lieux en plein air sans tabac ni produits de la nicotine, où les jeunes ne sont pas incités à consommer. Une nouvelle offre pour l'enseignement au niveau secondaire est également en développement.

«Notre vision est de permettre aux enfants et aux jeunes de Suisse de grandir sans tabac ni nicotine et de prendre des décisions libres de toute influence externe, comme celle de l’industrie du tabac par exemple», résume Peter Blatter, directeur du Fonds de prévention du tabagisme.

Près d'un jeune sur quatre fume

Pour sa campagne, le FPT travaille en étroite collaboration avec des acteurs de la prévention et de la société civile, précise le communiqué. Les programmes existants, comme «cool and clean» de Swiss Olympic, seront également adaptés à l'objectif de «Free. Fair. Future».

L'objectif est d'inciter le plus grand nombre possible d'organisations à adhérer à la vision, à la mission et à l'idée du nouveau programme de prévention. Celui-ci doit par ailleurs encourager un traitement coordonné des faits et des études.

Actuellement en Suisse, 22,5% des jeunes de 15 à 19 ans fument. Parmi les adultes, deux tiers ont commencé à fumer avant l'âge de 20 ans. Sur une journée de week-end, un jeune est exposé 68 fois en moyenne à des stimulis pour le tabac et la cigarette électronique.

fach, ats