Pandémie: à Zurich, tout fermera à 22h00 jusqu'au 10 janvier

gf, ats

8.12.2020 - 16:11

Si les restaurants et les bars resteront ouverts à Zurich, tous les établissements, magasins, shops nocturnes et lieux de loisirs devront fermer à 22h00 jusqu'au 10 janvier, réveillon du Nouvel An compris.
ATS

Face à la recrudescence des cas de Covid-19, Zurich avance la fermeture des restaurants et des bars à 22h00, réveillon du Nouvel An compris. Cet horaire concerne aussi les shops normalement ouverts 24h/24. Pour les évènements, la barre sera abaissée à 10 personnes.

Les nouvelles mesures annoncées mardi par le gouvernement zurichois entrent en vigueur jeudi jusqu'au 10 janvier 2021.

Depuis fin novembre, la lente mais constante baisse observée s'est interrompue. La courbe est ensuite repartie à la hausse depuis un niveau élevé, a déclaré la présidente du Conseil d'Etat zurichois Silvia Steiner (PDC). Un renforcement des mesures est donc «indispensable».

Limitation à deux ménages

L'exécutif zurichois «passe à la vitesse supérieure tout en laissant quelques libertés aux habitants du canton», a affirmé Silvia Steiner. Ainsi, le canton ne ferme ni les restaurants ni les bars, contrairement à ce qu'on fait précédemment les cantons romands et Bâle-Ville.

Outre un horaire réduit, une limitation à quatre personnes issues de deux ménages au maximum par table y prévaudra toutefois. Les coordonnées de chaque individu seront exigées.

Dans le domaine privé, le gouvernement zurichois recommande fortement une limitation des personnes présentes en lieu clos à deux ménages sur les dix personnes autorisées par la Confédération.

Concernant le shopping, les ouvertures dominicales exceptionnelles sont annulées pendant la période des Fêtes jusqu'au 10 janvier.

Fermetures avancées: pas d'exception

L'heure de fermeture à 22h00 ne concerne pas seulement la restauration et les shops nocturnes. Elle touche aussi les lieux de restauration à l'emporter, les cinémas et les lieux d'activités sportives.

«Tout fermera à 22h00 au plus tard dans le canton, même pendant les Fêtes», a souligné le ministre de la sécurité Mario Fehr (PS). Le conseiller d'Etat a défendu la politique zurichoise en la matière, rappelant que des fermetures pures et simples avaient notamment un impact négatif sur la santé des personnes seules.

Maisons closes, établissements érotiques et clubs de sauna seront, eux, totalement fermés.

Dans le domaine scolaire, gymnasiens et élèves des écoles professionnelles ne reprendront pas directement les cours en présentiel. Ils pourront à nouveau se rendre à l'école une semaine après la rentrée. D'ici là, ils travailleront sur un projet depuis leur domicile.

Un confinement si ça ne suffit pas

La situation sanitaire va «dans la mauvaise direction» en terres zurichoises, a observé la ministre de la santé Natalie Rickli (UDC). Le taux de reproduction des infections affiche 1,13% dans le canton. Il y a notamment une forte hausse des nouveaux cas parmi les personnes âgées.

Actuellement, 494 personnes infectées se trouvent dans un hôpital zurichois. 10% d'entre elles sont issues d'autres cantons. «C'est un grand problème pour le personnel de la santé», a admis la ministre. «Nous n'avons pas le droit d'exiger encore davantage» de sa part, a souligné Natalie Rickli. Si la tendance à la hausse se poursuivait jusqu'à Noël, le nombre d'hospitalisations passerait à 800 au 24 décembre.

Si les nouvelles mesures annoncées mardi ne suffisent pas à faire infléchir la courbe, le gouvernement zurichois annoncera de nouvelles mesures avant Noël. La ministre de la santé a évoqué la nécessité d'ordonner un confinement dans une telle situation.

Retour à la page d'accueil

gf, ats