Peine ferme requise contre l'ex-employé de la police schwyzoise

ATS

8.4.2021 - 18:10

ATS

8.4.2021 - 18:10

Le Ministère public de la Confédération a requis une peine ferme de 48 mois de détention et une peine pécuniaire avec sursis contre l'ancien chef logistique de la police cantonale de Schwyz. Cet homme est accusé de trafic d'armes et de gestion déloyale au détriment de son employeur, notamment.

06.04.2021, Niedersachsen, Leer: Ein Einsatzfahrzeug der Polizei steht an der deutsch-niederländischen Grenze. Nach der Einstufung der Niederlande als Hochinzidenzgebiet will die Bundespolizei die Überwachung der Grenze intensivieren. Foto: Sina Schuldt/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Sina Schuldt)
Image d'illustration de la police.
KEYSTONE

Le Parquet considère que les déclarations de son dénonciateur, un Allemand condamné dans son pays pour des achats illégaux d'armes, sont crédibles. Ce jeune homme aurait acquis sept armes auprès de l'accusé et servi d'intermédiaire dans d'autres transactions.

Le procès se poursuit avec la plaidoirie de l'avocat de la police schwyzoise, qui s'est constituée partie civile, puis par celle du défenseur de l'ancien fonctionnaire.