Pétition pour l'accueil d'enfants réfugiés

ATS

29.4.2020 - 18:34

En mars, le camp de Moria sur l'île de Lesbos accueillait quelque 23'000 personnes alors qu'il est prévu à l'origine pour quelques milliers (archives).
Source: KEYSTONE/APA/APA/TINA SCHWAHA

Une pétition citoyenne demandant l'accueil en Suisse de 200 mineurs non accompagnés bloqués dans les camps grecs a été remise mercredi soir à la Chancellerie fédérale. Elle est munie de 10'000 signatures.

La pétition demande un geste humanitaire de la part de la Suisse. L'offre du Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) de recevoir 22 requérants mineurs ayant de la famille dans notre pays n'est pas suffisante. Les jeunes doivent pouvoir venir même s'ils n'ont pas de parents en Suisse, estiment les pétitionnaires.

En 2019, près de deux fois plus de réfugiés sont arrivés sur les îles grecques que l'année précédente. Dans le camp de Moria, les conditions y sont inhumaines. La crise du coronavirus a encore aggravé la situation, rappelle le texte.

La Suisse a de son côté les infrastructures disponibles. Avec la nouvelle procédure d'asile, des places d'hébergement spéciales ont été créées pour les mineurs non accompagnés. En outre, les chiffres de l'asile en Suisse sont à leur plus bas niveau depuis 2009.

La pétition a été lancée fin janvier par trois citoyens. Plusieurs politiciens ont apporté leur appui au texte.

Retour à la page d'accueil

ATS