Plus de 12 millions pour les collections d'histoire naturelle

vf, ats

12.1.2021 - 10:21

La Confédération a débloqué 12,37 millions de francs pour la numérisation des collections d’histoire naturelle. Ce financement, assuré jusqu'en 2024, permettra d'améliorer l'accès des chercheurs à ces trésors cachés.

Le nouvel herbier est photographie lors de l'inauguration du nouvel herbier et des pavillons d'accueil des Conservatoire et Jardin botaniques de Geneve ce mardi 4 septembre 2012 a Geneve. (KEYSTONE/Yannick Bailly)
Les musées, universités et jardins botaniques helvétiques possèdent des collections d'envergure à numériser, comme ici l'herbier des Conservatoire et Jardin botaniques de Genève. 
KEYSTONE

Selon un rapport de l'Académie suisse des sciences naturelles (SCNAT) de 2019, les musées, universités et jardins botaniques de Suisse abritent de vastes collections totalisant plus de 60 millions de spécimens d’animaux, de plantes, de champignons, de pierres, d’échantillons de sol et de fossiles. Toutefois, seuls 17% de ces objets sont numérisés.

La Confédération a reconnu le besoin d’agir, indique l'Académie mardi dans un communiqué. Avec son soutien financier, SwissCollNet (Swiss Natural History Collections Network) offrira une plateforme de recherche numérique pour les collections biologiques et géologiques en Suisse.

La plateforme sera coordonnée avec des initiatives similaires en cours dans d'autres pays, notamment en Europe. «Cette énorme réserve de données nous aidera à mieux faire face aux nuisibles, aux toxines environnementales ou à la crise climatique et celle de la biodiversité», déclare le biologiste Christoph Scheidegger, président de SwissCollNet, cité dans le communiqué.

Retour à la page d'accueil

vf, ats