Fribourg

Port du masque dès la primaire en 5H – Camps de ski en question

lp, ats

6.1.2022 - 10:23

Le canton de Fribourg renforce les mesures de prévention dans les écoles pour limiter les contagions au Covid-19. Il élargit l’obligation du port du masque aux élèves du primaire dès la 5H. Le maintien ou non des camps de ski est laissé à l'appréciation des communes.

En ce qui concerne les camps de ski, le Conseil d’Etat fribourgeois estime que la décision de les maintenir ou non doit être laissée à l'appréciation de la direction d’école, en concertation avec les autorités communales. (image d'illustration)
En ce qui concerne les camps de ski, le Conseil d’Etat fribourgeois estime que la décision de les maintenir ou non doit être laissée à l'appréciation de la direction d’école, en concertation avec les autorités communales. (image d'illustration)
KEYSTONE

lp, ats

6.1.2022 - 10:23

L'exécutif fonde sa décision sur l’évolution sanitaire défavorable du moment, selon un communiqué publié jeudi. Il recommande aux communes de faire de même dans les transports scolaires pour la catégorie d'élèves concernée. La mesure est valable jusqu’au 28 janvier. La situation sera réévaluée à la fin du mois.

L’obligation du port du masque pour tout le personnel enseignant tout comme pour les élèves du secondaire 1, introduite le 6 décembre déjà, est quant à elle prolongée.

Une centaine de camps

En ce qui concerne les camps de ski, le Conseil d’Etat fribourgeois estime que la décision de les maintenir ou non doit être laissée à l'appréciation de la direction d’école, en concertation avec les autorités communales. L'idée vise à prendre en compte les possibilités locales.

Pour rappel, les camps de ski et les activités scolaires avec nuitées ont été autorisés pour l’année scolaire en cours, mais rendus facultatifs en raison de la pandémie. Ainsi, les parents ont pu décider d’y inscrire ou non leur enfant, précise le communiqué gouvernemental.

Afin de renforcer les mesures lors de camps, des tests PCR salivaires sont organisés pour les élèves et les adultes qui les accompagnent, et ce, peu importe leur statut vaccinal. Le test juste avant le camp est obligatoire et seules les personnes avec un résultat négatif peuvent y participer, selon les règles en vigueur.

Une centaine de camps sont prévus, principalement en janvier, en février et en mars, dont une quinzaine de camps de ski qui doivent débuter lundi, jour de la rentrée scolaire après les vacances de Noël.

lp, ats