Présidence placée sous le signe du Covid pour Anne-Claude Demierre

lp, ats

21.12.2020 - 14:15

A la tête du Conseil d'Etat fribourgeois pour dix jours encore, Anne-Claude Demierre a parlé d'une année présidentielle "éprouvante" dans le contexte de la crise du Covid-19, à l'heure d'en tirer le bilan (archives).
ATS

Anne-Claude Demierre a dressé lundi le bilan d'une année «à nulle autre pareille» de sa présidence du Conseil d'Etat fribourgeois. La pandémie de Covid-19, survenue dès la fin février, a d'autant plus occupé la magistrate socialiste qu'elle est ministre la santé.

La présidente du gouvernement, directrice de la santé et des affaires sociales, a parlé d'une année «éprouvante» en permanence «sous le signe de l'urgence», lundi devant la presse à Fribourg. La crise sanitaire a donné lieu à une situation inédite, avec un «virus totalement méconnu et une crise économique sans précédent».

Selon Anne-Claude Demierre, qui quittera le Conseil d'Etat à fin 2021, après trois législatures, «la crise a bouleversé non seulement le fonctionnement de la société, mais aussi les tâches ainsi que le fonctionnement de la politique et des pouvoirs publics en général». Le coronavirus a donc occupé une place de choix dans son exposé.

Des forces aussi

La crise sanitaire a aussi permis de dégager des forces, comme une gestion plus soudée des affaires par le gouvernement. La ministre en a voulu pour preuve le fait que les affaires cantonales ont continué d'avancer, à l'instar du oui du peuple à la réforme de la Caisse de prévoyance du personnel de l'Etat de Fribourg (CPPEF) le 29 novembre.

Anne-Claude Demierre a encore mentionné le déménagement de la Bibliothèque cantonale universitaire (BCU) et la mise à l’enquête du projet de liaison routière Marly-Matran. Au-delà, le Conseil d'Etat a connu 94 réunions ordinaires l'an dernier, dont 41 ont été uniquement consacrées au Covid-19, y compris par visioconférences.

Le gouvernement fribourgeois a par ailleurs présenté 22 projets de loi devant le Grand Conseil, soit neuf de plus qu'en 2019, et 31 (21) projets de décrets (21). Il a encore promulgué 71 (51) nouveaux règlements ou ordonnances ainsi que 39 (22) révisions de règlements ou d'ordonnances.

Retour à la page d'accueil

lp, ats