La Suisse intensifie sa lutte contre les dangers naturels 

fl, ats

18.12.2020 - 11:08

Les mesures de protection contre les dangers naturels ont été renforcées depuis 2016, selon un rapport dont a pris connaissance vendredi le Conseil fédéral. Une série de 67 mesures avait alors été adoptée.

Un panneau
Parmi les mesures mises en oeuvre, une carte "de l'aléa ruissellement" permet de prendre les précautions appropriées dans les endroits critiques
KEYSTONE

«Si la mise en oeuvre de ces mesures est en bonne voie, elle en est encore à son commencement», précise le rapport de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). La Suisse a tiré les leçons des catastrophes passées pour améliorer sa gestion des risques.

Un quart de ces mesures ont maintenant été mises en œuvre. Parmi ces réalisations, le Conseil fédéral met notamment en avant la création de la carte de l'aléa ruissellement, réalisée conjointement par les autorités fédérales et les compagnies d'assurance.

La carte montre les endroits où, en cas de fortes précipitations, les eaux de pluie s'accumulent car elles ne peuvent pas infiltrer les sols. Jusqu'à 50 % des dommages imputables aux crues sont dus au ruissellement.

Les cantons, les communes ainsi que les particuliers peuvent s'appuyer sur cette carte de l'aléa ruissellement pour prendre des mesures de protection adaptées.

Plateforme d'information

Une nouvelle plateforme d'information «Protection contre les dangers naturels» a par ailleurs été mise sur pied par les principaux acteurs du secteur de la protection des bâtiments. Elle contient toutes les informations nécessaires en matière de protection des bâtiments.

La norme expliquant comment tenir compte de ces dangers naturels dans la planification et le calcul relatifs aux bâtiments et aux installations a également été mise à jour.

Enfin, grâce à un manuel de planification, la Confédération précise pour les cantons et les communes les interventions à effectuer en cas d'événement grave nécessaires aux pompiers, à la police et à la protection civile pour protéger les individus et réduire les dégâts causés aux bâtiments et aux infrastructures.

La protection contre les dangers naturels est une tâche permanente. L'exploitation accrue des milieux naturels et les changements climatiques ont pour conséquence d'accroître les risques, précise le rapport. Par ces mesures la Confédération entend les limiter à un niveau acceptable.

Retour à la page d'accueil

fl, ats