Les entrées illégales se multiplient à Buchs 

ka, ats

17.11.2021 - 12:19

Les entrées illégales de réfugiés afghans en Suisse ont fortement augmenté ces derniers mois en provenance d'Autriche. La gare frontalière de Buchs (SG) est particulièrement touchée.

ka, ats

17.11.2021 - 12:19

Markus Kobler, chef des douanes Est, lors d'une conférence de presse sur la situation migratoire à la frontière orientale de la Suisse le mercredi 17 novembre 2021, dans le Pfalzkeller à Saint-Gall.
Markus Kobler, chef des douanes Est, lors d'une conférence de presse sur la situation migratoire à la frontière orientale de la Suisse le mercredi 17 novembre 2021, dans le Pfalzkeller à Saint-Gall.
KEYSTONE

Depuis l'été, la commune st-galloise a vu de plus en plus de réfugiés – afghans surtout – descendre de trains en provenance de Vienne et de Bucarest, indique le ministre cantonal de la sécurité et de la justice Fredy Fässler (PS) aux médias réunis mercredi à St-Gall. Au total, environ 2500 personnes sont entrées illégalement sur le territoire suisse à Buchs depuis juillet. Elles sont entre 50 et 260 dans ce cas par semaine – 38 rien que ce mercredi matin.

Il s'agit principalement de jeunes hommes et d'adolescents qui cheminent depuis longtemps sur la route des Balkans en direction de l'Europe centrale et de l'ouest. En arrivant en Suisse, la plupart ont indiqué un lieu de séjour en Autriche.

Défis administratifs

Le renvoi de ces personnes place les autorités face à d'importants défis administratifs, souligne le commandant de la police cantonale st-galloise Bruno Zanga. L'identité des arrivants est contrôlée à Buchs, où a aussi lieu une première vérification de type sécuritaire. Ce processus dure plus d'une journée par personne. Les capacités d'hébergement étant limitées à Buchs, une partie des migrants sont hébergés à Wil (SG).

Or, les principaux intéressés disparaissent souvent au lendemain de leur arrivée en Suisse. Aucune base légale ne permet en outre de les placer en détention. Un centre de traitement des cas de réfugiés sera, dès lors, ouvert à Buchs en décembre.

ka, ats