La Suisse s'engage

Santé et sécurité au travail: un «droit fondamental» 

ats

11.6.2022 - 17:33

L'Organisation internationale du travail (OIT) a élevé la santé et la sécurité au travail au rang de «droit fondamental» pour les travailleurs du monde. La Suisse s'est prononcée en faveur de l'adoption de ce nouveau droit et a soutenu le processus proposé dans ce but, a indiqué le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) dans un communiqué samedi.

Des ouvriers travaillent sur l'installation d'un micro-tunnelier pour les conduites d'eau sur le chantier de Genilac des Services Industriels de Geneve (SIG), ce jeudi 22 juillet 2021 a Geneve. GeniLac sera le plus grand reseau thermique qui s'etendra sur 30 km pour desservir le centre de la ville, Meyrin, l'aeroport, Vernier, Le Grand-Saconnex, Bellevue, Pregny-Chambesy, le quartier
La Suisse participé aux négociations sur l'inclusion des conditions de travail sûres et salubres dans le cadre des principes et droits fondamentaux de l'organisation internationale du travail. (image d'illustration)
KEYSTONE

ats

11.6.2022 - 17:33

La 110e session de la Conférence internationale du travail (CIT) s'est achevée à Genève le 11 juin 2022. La Suisse a été représentée dans toutes les commissions pendant durant les deux semaines.

Elle a participé aux négociations sur l'inclusion des conditions de travail sûres et salubres dans le cadre des principes et droits fondamentaux de l'organisation internationale du travail (OIT).

Au sein de la Commission de l'application des normes de l'OIT, qui a traité de 22 cas nationaux, la Suisse s'est exprimée sur des cas de travail des enfants, de violation de la liberté syndicale et de discrimination de minorités ethniques. Elle a également pris part à la discussion récurrente sur l'objectif stratégique de l'emploi ainsi qu’à la discussion générale sur un travail digne et sur l'économie sociale et solidaire.

Recommandations sur l'apprentissage

La CIT a également mené une première discussion sur une recommandation concernant les apprentissages, à laquelle la délégation suisse a participé. La Suisse a insisté sur la prise en compte des prescriptions juridiques nationales et du contexte propre aux pays. La CIT 2022 a posé les bases d'une recommandation qui devrait être finalisée et adoptée en 2023.

En marge de la conférence, la délégation suisse a organisé des rencontres de haut niveau, comme le dialogue bilatéral avec l'Indonésie sur les questions d'emploi et de travail, qui s'est tenu le 9 juin 2022. En tant que pays hôte, la Suisse a invité des délégués nationaux et internationaux de gouvernements et de partenaires sociaux à la fête d'adieu de Guy Ryder, qui quittera son poste de directeur général de l'OIT en septembre 2022.

ats