Toujours plus d'élèves sur Vaud

ATS

18.8.2020 - 17:31

La conseillère d'Etat vaudoise Cesla Amarelle, en charge des écoles, a présenté mardi depuis le collège de Savigny (VD) la rentrée scolaire 2020, dans le contexte du coronavirus.
Source: Keystone/CYRIL ZINGARO

La rentrée scolaire vaudoise lundi sera marquée par une hausse toujours plus importante du nombre d'élèves et des mesures sanitaires permettant un retour en classe entière, mais souvent masqué. Le canton estime qu'elle peut se faire dans un cadre serein et sécurisé.

«Après le bouleversement très profond et puissant» du printemps dernier lié à la pandémie du coronavirus, nécessitant «de trouver des chemins inédits», la rentrée scolaire se veut «aussi normale que possible», a affirmé mardi Cesla Amarelle, conseillère d'Etat en charge de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) depuis le collège de Savigny (VD).

La situation actuelle permet d'assurer une reprise des cours le 24 août dans des classes aux effectifs pleins, a-t-elle dit. Le port du masque sera obligatoire pour tous les enseignants de tous les niveaux scolaires, sauf durant le temps d'enseignement en classe s'ils peuvent maintenir une distance de 1,5 mètre.

Le port du masque s'applique en revanche systématiquement pendant les cours aux élèves du postobligatoire (gymnases et écoles professionnelles) ainsi que dans tout le périmètre des écoles.

Deuxième vague: 4 scénarios prévus

En accord avec le médecin cantonal, des plans de protection sanitaire ont été élaborés autour de quatre scénarios qui peuvent être activés selon l'évolution épidémiologique. Cela va des gestes barrières, de la distance sociale, du port du masque et du nettoyage régulier des mains (niveau 1 actuel) au retour à l'enseignement à distance (niveau 4) en passant par la fermeture partielle d'une classe, d'une école ou la fermeture de tout un établissement (niveau 2) et l'enseignement alterné en demi-classes (niveau 3).

En cas de mise en quarantaine, deux scénarios existent: si les élèves et les enseignants sont confinés moins de deux semaines, les cours sont rattrapés lors du retour en présentiel. Si la quarantaine dépasse deux semaines, l'enseignement se fait alors à distance.

Les activités physiques et sportives pourront reprendre, sans masque, à condition de pouvoir respecter le 1,5 mètre. Exit donc des sports comme le football ou le basketball.

Les cours de musique seront aussi à nouveau possible, mais pas le chant en raison du risque élevé de propagation de gouttelettes. Des mesures strictes d'organisation et de traçabilité seront appliquées dans les cantines scolaires.

Quelque 1600 élèves en plus

Lundi, ce sont 126'250 élèves et 13'700 enseignants qui prendront le chemin de leurs classes respectives. Cette rentrée est encore plus marquée par l'augmentation démographique que par le passé. Dans l'obligatoire, la hausse passe cette année à 1,3% au lieu du 1% constant et annuel depuis 2013. Cela représente 1100 élèves de plus à accueillir. Le canton a prévu d'ouvrir 69 classes supplémentaires.

Cette tendance à la hausse est amplifiée dans le postobligatoire et le tertiaire avec 500 élèves de plus que prévu dans les gymnases et une augmentation de 5 à 10% dans toutes les Hautes écoles. Près de 240 gymnasiens se rendront ainsi à Etoy dans les bâtiments de l'Ecole privée GEMS, récemment fermée.

La ministre de l'éducation a aussi annoncé des mesures spéciales pour les élèves ayant décroché durant le semi-confinement et l'enseignement à distance. Des bilans individuels et collectifs des acquis scolaires des élèves seront menés durant les trois premières semaines afin d'identifier les lacunes et les besoins de rattrapage.

Retour à la page d'accueil

ATS