Coronavirus

Une partie de la Suisse alémanique lance sa campagne de vaccination

fn, ats

21.12.2020 - 16:57

Placebo ou vaccin?
Plusieurs cantons alémaniques ont rendu public lundi leur programme de vaccination.
POOL/AFP

En Suisse alémanique, les cantons de Zurich, Saint-Gall et des Grisons commenceront leur campagne de vaccination contre le coronavirus le 4 janvier tandis que Bâle-Ville vaccinera dès le 28 décembre. Le nombre de doses disponibles étant dans un premier temps limité, la priorité est donnée aux personnes âgées ainsi qu'aux résidents d'EMS et centres de soins.

Plusieurs cantons alémaniques ont rendu public lundi leur programme de vaccination. Les premières auront lieu au centre de médecine de voyage à Zurich. Une grande tente avec des «rangées de vaccination» y est déjà installée. Le but est d'éviter qu'une file d'attente trop longue ne se forme, a indiqué la Direction zurichoise de la santé lundi devant la presse.

Avec une durée de traitement de 27 minutes par patient, un peu moins de 600 personnes par jour peuvent être vaccinées au centre. Dans un premier temps, 16'000 doses de vaccins devraient être disponibles.



Les premiers à pouvoir se faire vacciner sont les personnes de 75 ans et plus et celles qui présentent des maladies préexistantes graves. Viennent ensuite celles de 65 ans et plus. Les résidents des EMS et centres de soins devraient pouvoir se faire vacciner dès le 11 janvier. Après les personnes âgées et celles à haut risque, le personnel soignant et les résidents d'institutions auront la priorité.

Inscription en ligne fin décembre

La vaccination du reste de la population ne se fera pas avant le 1er avril. Un centre de vaccination à Zurich ainsi que trois autres dans le reste du canton sont prévus à cet effet. La logistique de cette vaste opération est très complexe, selon la Direction de la santé. Par exemple, les réfrigérateurs nécessaires à la conservation du vaccin ne sont pas encore prêts. De plus, le vaccin BionTech/Pfizer n'est pas encore arrivé à Zurich.



Si tout se déroule comme prévu, environ 20'000 personnes auront été vaccinées d'ici fin janvier. La priorité est de vacciner les groupes vulnérables, a indiqué la directrice de la santé Natalie Rickli (UDC). «Il y aura cependant suffisamment de doses pour tous ceux qui souhaitent se faire vacciner».

Réservations complètes

Du côté de Bâle, la priorité est donnée aux personnes de 65 ans et plus. Celles-ci peuvent depuis lundi matin prendre rendez-vous en ligne pour se faire vacciner. Quelques heures après l'ouverture des inscriptions, tous les rendez-vous étaient déjà pris, a indiqué le Département bâlois de la santé.

Il sera à nouveau possible de s'inscrire dans les 24 heures. Les vaccinations débuteront le 28 décembre au centre ad hoc situé dans la Foire de Bâle.

Les résidents d'institutions de soins se feront pour leur part vacciner par des équipes mobiles. Le lancement de l'opération dans ces centres pourrait prendre un peu plus de temps en raison de clarifications nécessaires au préalable, a précisé le Département bâlois de la santé.

Suisse orientale coordonnée

Saint-Gall ainsi que la plupart des cantons de Suisse orientale débuteront la vaccination le 4 janvier, selon Bruno Damann, directeur saint-gallois de la santé, contacté par Keystone-ATS.

A Saint-Gall, la priorité sera donnée aux résidents ainsi qu'au personnel des EMS et centres de soins. Les doses seront ensuite livrées aux cabinets médicaux, où les personnes à haut risque se feront vacciner en premier lieu. Le reste de la population ne pourra pas en bénéficier avant le printemps ou l'été, selon le Département saint-gallois de la santé.

Grisons: 9000 doses

Les Grisons visent également le 4 janvier pour débuter leur campagne de vaccination. D'ici là, il reste cependant «plusieurs défis à relever», a indiqué le Département de la justice, de la sécurité et de la santé des Grisons lundi dans un communiqué. Le canton attend notamment de la Confédération la recommandation concrète de vaccination, la sécurisation de la logistique ainsi que la disponibilité d'un outil informatique administratif.

Le gouvernement a par ailleurs précisé ne pas vouloir participer à une course entre les cantons. Les Grisons devraient disposer de 9000 doses, soit de quoi vacciner 4500 personnes. Les personnes de 65 ans et plus auront la priorité.

Le canton de Thurgovie devrait s'exprimer mardi.

Retour à la page d'accueil

fn, ats