Covid-19

Environ 2000 vaccinés ont eu des effets secondaires «graves»

cc, ats

3.9.2021 - 15:14

cc, ats

3.9.2021 - 15:14

Sur quelque 9,7 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 injectées en Suisse, 6603 ont donné lieu à une déclaration d'effets indésirables jusqu'au 1er septembre. Deux tiers (67,3%) de ces effets n'étaient pas graves.

Sur quelque 9,7 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 injectées en Suisse, 6603 ont donné lieu à une déclaration d'effets indésirables jusqu'au 1er septembre. (photo d'illustration).
Sur quelque 9,7 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 injectées en Suisse, 6603 ont donné lieu à une déclaration d'effets indésirables jusqu'au 1er septembre. (photo d'illustration).
KEYSTONE

Les personnes concernées étaient âgées en moyenne de 55,5 ans (au sein d’une fourchette allant de 0,25 à 101 ans). Parmi elles, 18,1% avaient 75 ans ou plus, indique vendredi Swissmedic. Dans les cas considérés comme graves (32,7% des cas rapportés), l’âge moyen était de 59,2 ans.

Dans les déclarations faisant état de décès concomitants à la vaccination, la moyenne s’établissait à 80,3 ans. Dans 137 de ces cas graves, l’on a dû déplorer le décès de la personne vaccinée après un laps de temps plus ou moins long. Malgré la concordance temporelle, rien n’indique concrètement que le vaccin est à l’origine du décès.

La majorité des déclarations concernaient des femmes. Près de deux tiers des déclarations (65,1%) concernaient le vaccin de Moderna et 33,2% celui de Pfizer/BioNTech.

Ces déclarations ne modifient pas le profil bénéfice-risque positif des vaccins contre le Covid-19 utilisés en Suisse, souligne Swissmedic.

cc, ats