Vaud anticipe sa campagne de vaccination

ll, ats

29.12.2020 - 10:43

À partir du 30 décembre, des équipes mobiles vont se rendre graduellement dans des EMS et d'autres institutions du canton pour y vacciner les résidents et le personnel qui en prend soin.

A medical staff member holds a syringe as she prepares to administer the Pfizer-BioNTech COVID-19 vaccine, at the Niguarda hospital in Milan, Italy, Sunday, Dec. 27, 2020. European Union nations officially kicked off a coordinated effort Sunday to give COVID-19 vaccinations to some of the most vulnerable among their nearly 450 million people, marking a moment of hope in the continent's battle against the worst public health crisis in a century. (Matteo Bazzi/Pool via AP)
La campagne de vaccination était initialement planifiée à partir du 11 janvier dans le canton de Vaud, mais la validation du vaccin par Swissmedic permet d'agir plus vite que prévu.
KEYSTONE

Le canton dispose pour l'heure de quelque 3000 doses. La vaccination est gratuite et comprend deux injections espacées de quatre semaines. Elle se fait sur une base volontaire mais les autorités la recommandent vivement, écrit mardi l'Etat de Vaud dans un communiqué.

Dès le 11 janvier, la vaccination s'ouvrira aux personnes considérées comme «vulnérables» mais qui ne vivent pas en institution. Des centres seront opérationnels aux CHUV et à l'EHC (Ensemble hospitalier de la Côte, à Morges), puis progressivement durant janvier dans les autres régions du canton.

Courrier et hotline

Les personnes de 75 ans et plus recevront un courrier les informant de la possibilité de se faire vacciner, ainsi qu'une marche à suivre détaillée pour s'inscrire. Elles peuvent obtenir plus d'informations via la hotline du canton (058 715 11 00).

Dès que la vaccination s'ouvrira à d'autres groupes de population, ces derniers en seront informés, ajoute le canton. Les cabinets médicaux et les pharmacies seront intégrés dans le dispositif ultérieurement, en raison notamment du mode de conservation de certains vaccins.

La campagne de vaccination était initialement planifiée à partir du 11 janvier dans le canton de Vaud. Mais l'approbation plus rapide que prévue du vaccin de Pfizer par Swissmedic a permis d'avancer quelque peu cette date. Cette anticipation permettra aux équipes d'implémenter les processus mis au point et d'affiner la formation des équipes, explique le communiqué.

Retour à la page d'accueil

ll, ats