Viola Amherd veut une armée plus écolo

16.6.2019 - 11:50, ATS

Le service militaire obligatoire pour les femmes n'est pas la première priorité de Viola Amherd.
Source: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

L'armée doit devenir plus respectueuse de l'environnement. La ministre de la Défense Viola Amherd entend diminuer les émissions de CO2 de son département de 30% d'ici 2025 et couvrir casernes et autres bâtiments de panneaux solaires.

«Le Département fédéral de la défense doit devenir un département exemplaire en matière d'efficience énergétique et de protection de l'environnement», explique Viola Amherd dans une interview à la NZZ am Sonntag. Comme plus grand propriétaire immobilier de Suisse et possédant 30'000 véhicules militaires, l'armée a les moyens de rendre l'armée plus respectueuse de l'environnement.

Outre l'installation systématique de panneaux solaires sur les bâtiments, Mme Amherd veut que l'efficience énergétique A devienne la norme pour les véhicules civils de l'armée. Depuis 2001, le département a réduit les émissions de CO2 de 20%. Jusqu'à 2025, la réduction devrait être encore de 30%.

Interpellée sur la promotion des femmes dans l'armée, Viola Amherd dit que la part des femmes de 0,7% est d'un «niveau tristement bas». Mais l'introduction du service militaire obligatoire pour les femmes ne constitue pas pour autant sa principale priorité: «Ce serait prématuré, à mon avis». Il faut d'abord atteindre l'égalité dans la société.

Actuellement, une commission cherche une personne pour succéder au chef de l'armée Philippe Rebord, qui part à la fin de l'année. «J'espère qu'elle trouvera aussi une femme dans le choix proposé».

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles