Les frites McDonald’s comme remède à la calvitie?

CoverMedia

8.2.2018 - 00:01

Source: Covermedia

Les frites McDonald’s pourraient être la solution pour traiter la calvitie. Comme le révèle le Sun, des chercheurs de l’Université nationale de Yokohama ont découvert qu’un composant chimique permet de régénérer la croissance des cheveux.

Avec la médecine regénérative pour les cheveux, les scientifiques ont expérimenté de nouvelles thérapies pour combattre la calvitie, mais ils ont rencontré des difficultés en préparant les «germes de follicules pileux» (HFGs) à une échelle suffisamment large pour recouvrir une tête toute entière.

Toutefois, des chercheurs japonais de l’Université nationale de Yokohama ont réussi à produire en masse des germes de follicules pileux en laboratoire pour la première fois en utilisant le produit chimique dimethylpolysiloxane, qui se trouve dans les frites McDonald’s, dans le récipient dans lequel les cellules étaient cultivées.

Le produit chimique est normalement ajouté aux frites afin d’empêcher l’huile de mousser pendant la cuisson, mais l’équipe de l’Université nationale de Yokohama a découvert qu’il avait également la capacité de stimuler la croissance des cheveux, après en avoir transplanté un échantillon sur des souris. Des poils noirs ont en effet poussé sur le dos et sur le haut de la tête des souris, et des premiers essais indiquent que l’incorporation du dimethylpolysiloxane se révélera tout aussi efficace en ce qui concerne la régénération des cheveux humains.

«Il a été démontré que ces germes de follicules pileux étaient capables de donner des follicules pileux efficaces après l’injection sur le dos de souris nues», a déclaré le professeur Junji Fukuda, qui pense que ces découvertes pourraient marquer le début d’un traitement pour guérir la calvitie. «Cette méthode simple est très robuste et prometteuse. Nous espérons que cette technique améliorera la thérapie regénérative des cheveux humains afin de traiter la perte des cheveux comme l’alopécie androgénétique (calvitie hippocratique), a-t-il ajouté. La clef pour la production de masse des germes de follicules pileux était un choix de matière substrat pour le récipient de culture. Nous avons utilisé du dimethylpolysiloxane perméable à l’oxygène au fond du récipient de culture, et cela a très bien marché.»

Qui aurait cru qu’un Big Mac avec des frites pourrait vous donner les boucles dont vous avez toujours rêvé?

Retour à la page d'accueil

CoverMedia