Des chercheurs établissent un lien entre glaucome et pollution

CoverMedia

8.12.2019 - 14:00

Les habitants des villes les plus polluées ont plus de risques de développer des glaucomes, d'après une étude.
Source: Valentin Weinhäupl/Westend61/Co

D'après une nouvelle étude britannique, le glaucome serait plus fréquent chez les habitants de villes très polluées.

Les habitants des villes les plus polluées ont plus de risques de développer des glaucomes, d'après une étude. Les travaux de scientifiques de l'University College London et du Moorfields Eye Hospital se sont intéressés aux tests oculaires de plus de 111'000 personnes à travers le Royaume-Uni entre 2006 et 2010.

Après avoir recroisé les résultats avec le niveau de pollution des quartiers dans lesquels ils vivent, les chercheurs ont conclu que ceux qui habitaient dans des villes avec de plus hauts niveaux de particules fines avaient 6% de risques supplémentaires de développer un glaucome, une maladie du nerf optique qui peut entraîner la cécité. Cette condition affecte près de 500'000 personnes en Angleterre et 60 millions dans le monde.

«Nous ne pouvons confirmer qu'il y a un lien de cause à effet, mais nous avons l'intention de rechercher si la pollution atmosphérique cause effectivement des glaucomes et pour déterminer si nous pouvons mettre en place des stratégies pour limiter les risques sanitaires provoqués par l'exposition à la pollution», a indiqué le professeur Paul Foster, auteur de l'étude.

Les travaux ont été publiés dans le journal médical Investigative Ophtalmology & Visual Science.

Quels sont les avantages réels du recyclage?

Retour à la page d'accueil