Des perturbateurs endocriniens dans 9 chaussettes de bébé sur 10

17.6.2019 - 17:07, CoverMedia

Twins lie in a baby bed with pink and blue socks in front of them in Frankfurt (Oder), Germany, 14 April 2015. Photo: Patrick Pleul/dpa Where: Frankfurt (Oder), Brandenburg, Germany When: 14 Apr 2015 Credit: Patrick Pleul/picture-alliance/Cover Images
Source: Patrick Pleul/picture-alliance/C

La grande majorité des chaussettes pour bébés contiennent des produits chimiques. C'est la conclusion d'une étude conjointe de chercheurs espagnols.

De nombreuses chaussettes pour bébés contiennent des substances chimiques telles que du paraben ou des œstrogènes. C'est la conclusion d'une étude, la première en son genre en Europe, qui s'est intéressée à ce qu'on mettait aux pieds de nos enfants dès leur plus jeune âge.

Et les conclusions sont claires: 9 chaussettes sur 10 contiennent des traces de bisphénol A et de paraben. Des perturbateurs endocriniens, qui peuvent provoquer des maladies non seulement chez les nourrissons mais également chez les adultes.

Des conséquences chez les nourrissons et chez les adultes

Les chercheurs de l'Université de Grenade ont testé la composition de chaussettes de trois types  les premières vendues dans des magasins de bonnes affaires, les secondes vendues dans une grande enseigne internationale bon marché et les troisièmes chez une marque internationale reconnue pour la qualité de ses produits. Les produits les moins chers étaient sans surprise les moins qualitatifs, puis qu'ils contenaient 25 fois plus de Bisphénol A (BPA) en moyenne que chez les autres revendeurs. Par ailleurs, 2 paires de chaussettes sur 10 vendues chez ce distributeur contenaient des activités hormonales œstrogéniques.

D'après les chercheurs, ces perturbateurs endocriniens pourraient être responsables d'hyperactivité, de troubles de l'attention ou même d'obésité chez les enfants, et chez les adultes d'hyperthyroïdie, d'infertilité, de diabète, ou même de certains types de cancer, comme celui du sein.

Les résultats complets ont été publiés dans Environmental International Journal.

A 42 ans, elle donne naissance à des triplés en bonne santé

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles