Santé

Quel impact de la vitamine D sur le Covid-19?

Covermedia

18.12.2020

Le ou la Covid 19, la question n'est pas encore totalement tranchée (photo d'illustration).
Le lien entre la vitamine D et une diminution des risques de contracter le Covid-19 est «insuffisant»...
KEYSTONE/EPA CDC

Alors que certains experts affirment que la vitamine D pourrait jouer un rôle dans la prévention du Covid-19, les analyses du gouvernement britannique ont conclu que les preuves n'étaient pas suffisantes.

Le lien entre la vitamine D et une diminution des risques de contracter le Covid-19 est «insuffisant», a conclu une étude du gouvernement britannique. Depuis le début de la pandémie, de plus en plus de preuves suggèrent que la vitamine D peut aider à lutter contre le virus mortel, à la fois en le prévenant et en le traitant. Mais après que le ministre britannique de la santé Matt Hancock ait ordonné à des experts, dirigés par la NHS, d'examiner ces allégations, il a été conclu qu'il n'y a pas suffisamment de preuves pour étayer cette théorie.



Le Docteur Paul Chrisp, responsable de NICE, le National Institute for Health and Care Excellence, a déclaré qu'il est malgré tout important de prendre de la vitamine D, surtout à une époque de l'année où les sources naturelles de lumière du soleil ne sont pas disponibles. «Bien qu'il n'y ait pas suffisamment de preuves pour recommander la vitamine D pour la prévention ou le traitement du Covid-19 en ce moment, nous encourageons les gens à suivre les conseils du gouvernement sur la prise de ce complément pendant l'automne et l'hiver. Alors que les recherches se poursuivent sur l'impact de la vitamine D sur le Covid-19, nous continuons à surveiller les preuves au fur et à mesure de leur publication et nous réviserons et mettrons à jour nos recommandations si nécessaire», a-t-il expliqué.

Os, muscles et système immunitaire

NICE recommande de prendre un supplément de 10 microgrammes (400 UI) de vitamine D par jour entre octobre et début mars pour aider les os, les muscles et le système immunitaire.

Les experts gouvernementaux ont analysé les «meilleures» études mondiales en la matière, bien qu'ils ne communiquent pas de détails spécifiques sur les recherches incluses dans cette liste.

Retour à la page d'accueil