Basique mode : la veste en jean

CoverMedia

24.10.2018 - 13:09

Source: Covermedia

A part le jean, quoi de plus basique que la veste en jean ? Nous en avons tous et toutes au moins une dans nos placards… et nous ne sommes pas prêts à y renoncer.

C’est encore Levi ‘s Strauss & Co qui est à l’origine de notre veste fétiche. Et cela ne date pas d’hier, mais d’avant-hier : en 1873, le jean est apparu, et pas loin derrière la veste de travailleur qui allait avec. Les cowboys l’appréciaient pour sa souplesse et sa solidité, et les beaux gosses du cinéma des années 50 s’en sont emparés. Marlon Brando, James Dean, entre autres, la sortent de son côté fermier ou provincial pour lui donner le lustre du luxe d’Hollywood. Que ce soit sous la forme d’une veste ou d’un blouson, elle prend racine dans la mode… qu’elle n’a jamais plus quittée, malgré quelques éclipses.

Dans les années 1970, elle fait partie intégrante de la panoplie hippie. Elle est unisexe, bien entendu. Délavée, malmenée, elle doit exprimer du vécu. On dessine au feutre dessus, on la recouvre de patchs et d’écussons « Faites l’amour et pas la guerre » ou du sigle de la paix (qui a refait son apparition cet automne sur les podiums).

Les années 80 et 90 en ont fini avec la rébellion, mais pas avec la veste de jean. Elle devient une véritable star (en même temps que Madonna, qui la porte à l’envers !) et passe de l’autre côté du miroir, celui des créateurs de mode. Tout en conservant son côté populaire.

Depuis quelques années, la veste en jean accompagne nos journées et nos soirées. On l’a redécouverte en jean brut, et hommes et femmes aiment son côté rock & roll. Les femmes et filles (voire fillettes, car les enfants ont tous leur veste en jean, toutes les marques en proposent !) aiment décaler une tenue romantique avec une veste en jean (robe fleurie, en dentelle ou longue robe en laine). Certains portent un mini blouson de jean sous une veste pour sortir. Et certaines optent pour l’oversize, façon boyfriend.

On remarque que les patchs et autres clous dorés et argentés sont de nouveau bienvenus sur les vestes et blousons en jean. Pour éviter de surcharger le look, on se contente alors d’un t-shirt blanc à col rond (ah, James Dean et Marlon Brando, encore !... mais ça marche aussi bien au féminin qu’au masculin) et d’un jean bleu ou blanc.

La veste en jean est un basique transgenre et transgénérationnel. Elle traverse même les classes sociales, mais dans l’idée seulement, depuis que la haute couture s’en est emparée !

Retour à la page d'accueil

CoverMedia