Instant mode : acheter des chaussures va-t-il changer à cause du Covid-19 ?

CoverMedia

16.6.2020 - 13:12

Source: Covermedia

Acheter des chaussures sans essayer est devenu une pratique plus courante depuis que le e-commerce existe, pourtant, essayer reste le moyen le plus sûr et le plus éco-friendly de faire ses emplettes. Mais le Covid-19 risque de bousculer les usages en boutique.

Les familles se sont précipitées sur les magasins de chaussure dès le confinement levé... mais c’était pour les enfants, dont les pieds ont grandi en deux mois et qui n’étaient pas forcément équipés pour les grandes chaleurs de mai.

Côté adulte, acheter des chaussures est un peu plus compliqué. Pas seulement parce qu’il faut faire la queue en dehors du magasin, pas seulement parce qu’il faut porter un masque, ne serait-ce que par respect pour le personnel des magasins, pas seulement parce qu’il faudra utiliser du gel hydroalcoolique avant de toucher les chaussures, mais aussi parce que certains craignent la contamination si d’autres personnes ont déjà essayé les chaussures qu’ils veulent essayer (notez que cela vaut aussi pour le e-commerce).

Dans une période où le virus semble accuser un net recul, il est peut-être superflu de craindre ce type de contamination, d’autant que si vous portez un masque, vous ne vous toucherez pas le nez ou la bouche, principales portes d’entrée du virus avec les yeux. Et vous vous laverez les mains avant de sortir du magasin.

En Grande-Bretagne, cependant, des magasins ont décidé d’ajouter des mesures hygiénistes en pulvérisant du désinfectant sur les chaussures et en instituant le port des chaussettes jetables au moment de l’essayage. La France n’a pas pris de telles mesures.

En revanche, ce qui risque de changer, ce sont vos marques ! Les mesures de confinement prises en raison de la pandémie ont été fatales à certaines marques déjà fragiles. JB Martin, la Halle aux Chaussures, André, font partie des enseignes mises en redressement judiciaire, pendant que de nombreuses entreprises plus petites sont contraintes à la fermeture.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia