Mode & Beauté Instant mode : Kim Jones, l’homme de Dior

CoverMedia

1.11.2019 - 17:19

Source: Covermedia

Derrière la création des collections homme de Dior, se cache Kim Jones. Mini portrait et état des lieux après ses trois premiers défilés remarqués.

Kim Jones est aux manettes de la direction artistique de Dior Homme, où il a déjà créé trois collections pour des défilés très remarqués. Il est en lice pour le prix du Designer britannique de l’année au British Fashion Awards qui seront décernés le 2 décembre à Londres. Designer britannique, car Kim Jones est non seulement britannique, mais aussi formé dans la meilleure école anglaise, dont il est diplômé, Central Saint Martins.

En le recrutant pour Dior, LVMH a puisé dans son vivier puisque Kim Jones officiait au préalable chez Louis Vuitton (depuis 2011). Mais, en changeant de maison, et s’il a gardé son incroyable talent et ses aptitudes pour des collaborations à succès avec des marques ou des artistes, Kim Jones n’a eu de cesse de se replonger dans les archives de la maison Dior pour en saisir l’idiosyncrasie et redonner vie à des pépites oubliés.

Ainsi, on s’est esclaffé quand on a vu des hommes Dior défiler en léopard. Pourtant, Christian Dior a lui-même beaucoup utilisé cet imprimé. Que cela s’impose ou non dans le vestiaire masculin n’a que peu d’importance, en fait. Kim Jones joue sur la notion d’héritage.

Il en va de même quand il s’agit de faire appel à des collaborations extérieures dans le milieu artistique pour ses collections. S’il n’est certes pas le seul à faire appel à des artistes, lui a la légitimité antérieure de Dior, qui avait été galeriste avant d’être couturier et avait travaillé avec Picasso et Dali. Kim Jones a demandé à Raymond Pettibon de l’aider à donner vie à ses envies de nature et d’animaux, associées au motif léopard de Christian Dior.

Le créateur, tout juste quarantenaire, mise aujourd’hui sur la richesse du travail d’équipe, des échanges et du respect. Et toute idée s’enracine dans celles du fondateur de la maison « car Dior est toujours le point de départ », dit-il.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia