Instant mode : le retour de la manchette

Covermedia

3.5.2021 - 13:47

Covermedia

3.5.2021 - 13:47

Les beaux jours sont l’occasion d’accessoiriser nos tenues avec des bijoux. Les boucles d’oreilles, les sautoirs, les ceintures même sont au programme, mais ce qui retient notre attention, ce sont les manchettes en or, une tendance poussée par la réédition d’une paire de manchettes que Jackie Kennedy a beaucoup portées.

Côté bracelet, ces dernières années, l’accumulation était à la mode. Cela sous-entend une multitude de petits bracelets fins ou moyens, en métal ou en une autre matière colorée. Mais cette année, la mise en vente par la maison d’enchères Sotheby de la réédition de la paire de manchettes que Jackie Kennedy a beaucoup portées dans les années 1970 risque de renouveler l’intérêt pour ces bracelets larges, portées – comme leur nom l’indique – aux poignets comme des manches.

Celles de Jackie (devenue Onassis) étaient d’inspiration étrusque et avaient été confectionnées par le célèbre joailler Van Cleef & Arpels. En or, ciselé, à la fois délicat et massif (au moins 8 centimètres de largeur, à chaque poignet ou seulement à un), ces manchettes incarnent l’extraordinaire travail d’orfèvre des Étrusques. Ce peuple d’Étrurie (le centre de l’actuelle Italie, soit à peu près la Toscane) a produit pendant huit siècles (avant notre ère) des bijoux raffinés qui, depuis l’engouement qu’ils ont suscité au XIXe siècle, n’ont pas cessé d’être reproduits ou ont inspirés stylistes et joailliers.

L’élégance certaine des manchettes ne devrait pas manquer d’interpeler les stylistes et les élégantes qui sauront trouver des modèles approchants, massifs (voir chez Satellite, aux riches collections de bijoux ethniques ou, plus discrets, en filigrane).