L’huile de poisson est efficace contre la dépression

CoverMedia

12.6.2020 - 17:44

close up of cod liver oil pills, India. When: 09 May 2012
Source: Covermedia

Des chercheurs de l'université de l'Illinois à Chicago ont fait une étonnante découverte pleine de perspectives encourageantes pour soigner la dépression : l’huile de poisson. Les résultats de cette étude sur des cellules souches de patients ont été publiés dans la revue Molecular Psychiatry.

Les compléments alimentaires à base d'huile de poisson pourraient être utilisés pour aider à traiter la dépression clinique chez les adultes selon des scientifiques de l'université de l'Illinois à Chicago. Ils ont fait cette découverte alors qu'ils étudiaient les effets de différents médicaments sur des cellules souches provenant des patients.

L'équipe a analysé les cellules de la peau de deux types de patients adultes : ceux qui avaient déjà répondu à un traitement antidépresseur, et ceux qui avaient été résistants aux médicaments. Les cellules ont ensuite été converties en cellules souches et développées en cellules nerveuses.

Et lorsque l'huile de poisson a été testée, les cellules des deux groupes ont réagi de manière similaire à celle des médicaments sur ordonnance.

Le professeur Mark Rasenick, chercheur principal de l'étude, a déclaré qu’il espérait que cette découverte permettra aux futures recherches de déterminer comment le cerveau fonctionne et pourquoi certaines personnes réagissent mieux aux médicaments antidépresseurs que d'autres.

« Il était également passionnant de trouver des preuves scientifiques que l'huile de poisson – un produit naturel facile à obtenir – peut être un traitement efficace contre la dépression », a-t-il expliqué.

Il a également révélé que les scientifiques qui étudient la dépression devraient se concentrer sur les cellules gliales du cerveau, qui entourent les neurones et fournissent une isolation et un soutien essentiels. « Nous avons vu que l'huile de poisson agissait, en partie, sur les cellules gliales et non sur les neurones, a ajouté le professeur Rasenick. Pendant de nombreuses années, les scientifiques ont accordé peu d'attention aux cellules gliales, un type de cellule cérébrale qui entoure les neurones, mais il est de plus en plus évident que les cellules gliales peuvent jouer un rôle dans la dépression. Notre étude suggère que les cellules gliales pourraient également être importantes pour l'action antidépressive. »

Les résultats complets de l'étude ont été publiés dans la revue Molecular Psychiatry.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia