Le Covid-19 pourrait se propager par le biais des toilettes

CoverMedia

17.6.2020 - 17:49

woman´s hand on a water saving toilet device When: 09 Apr 2010
Source: Covermedia

Des experts de l'université de Yangzhou, en Chine, alertent sur le fait que tirer la chasse d'eau avec le couvercle relevé pourrait envoyer des petites particules de microbes et virus dans l'air et propager des maladies. Fermer le couvercle avant de tirer la chasse d'eau permettrait de résoudre ce problème, indique le rapport publié dans la revue Physics of Fluids.

Selon une nouvelle étude, tirer la chasse d'eau avec le couvercle relevé peut envoyer un nuage de petites particules dans l'air et propager des microbes tels que les coronavirus. Dans une nouvelle étude de modélisation informatique, des experts de l'université de Yangzhou, en Chine, ont montré comment le nettoyage de la cuvette des WC avec le couvercle relevé crée un nuage de particules d'eau qui peut se déplacer jusqu'à 91 centimètres de haut, à partir du sol. Ces gouttelettes sont si petites qu'elles flottent généralement dans l'air pendant plus d'une minute, durant laquelle elles peuvent être inhalées et propager des infections.

« On peut prévoir que la vitesse sera encore plus élevée lorsqu'un WC est utilisé fréquemment, comme dans le cas de toilettes familiales pendant une période de pointe ou de WC publiques desservant une zone densément peuplée », a déclaré Ji-Xiang Wang de l'université de Yangzhou, qui a travaillé sur l'étude, dans un communiqué, selon CNN.

Fermer le couvercle avant de tirer la chasse d'eau permettrait d'éviter cela, affirment les chercheurs dans le rapport publié dans la revue Physics of Fluids.

Le virus Covid-19 se propage par le biais de gouttelettes en suspension dans l'air provenant de personnes qui toussent et éternuent ou qui touchent des objets et des surfaces qui ont été contaminés. Si les personnes infectées par le virus en ont des traces dans leurs déjections, il n'y a pourtant pas de preuve évidente que le coronavirus puisse se propager de cette manière, a rapporté le Dr Bryan Bzdek, du Centre de recherche sur les aérosols de l'Université de Bristol, qui n'a pas participé à l'étude. « Les auteurs de l'étude suggèrent que, dans la mesure du possible, nous devrions baisser le siège des toilettes lorsque nous actionnons la chasse d'eau, nettoyer fréquemment le siège des toilettes et toute autre zone de contact, et nous laver les mains après avoir utilisé les toilettes. Bien que cette étude ne puisse pas démontrer que ces mesures réduiront la transmission du virus du SRAS-CoV-2, de nombreux autres virus sont transmis par la voie fécale-orale, il s'agit donc de bonnes pratiques d'hygiène à avoir de toute façon », a-t-il recommandé.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia