Paris Fashion Week : défilé AH18 Louis Vuitton

CoverMedia

7.3.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Le défilé dans la cour du Louvre pour la maison Louis Vuitton a provoqué une standing ovation quand Nicolas Ghesquière est venu saluer. Esprit voyage, luxe et peu de volupté, mais du grand style.

Quelques vestes et manteaux, quelques trenchs revisités, un peu de shearling (blouson, laine dehors ; manteau et veste, laine à l’intérieur), des pulls, aux motifs argyle, que l’on devine très doux : les concessions faites aux frimas par Nicolas Ghesquière sont rares. La collection évoque davantage des pays chauds et lointains, où les tenues d’après-midi et du soir sont raffinées.

Sans étonnement, le cuir est assez présent (blousons, pantalons, jupes), mais aussi le satin et la soie, dans de troublantes couleurs chair ou champagne, des sequins (vestes, jupes en motifs quadrillages, sur pantalons aussi), des cristaux, des broderies riches en brocart

Les silhouettes sont classiques, séduisantes, les jupes sont droites au-dessus du genou, ou sagement plissées. Au pied, des escarpins et, bien entendu, serrés contre le corps ou au bout du bras, des sacs adorables.

On note que sur plusieurs pièces (robes, pulls) les épaules sont surlignées par des superpositions de volants, ou de fausses superpositions (larges rayures horizontales, notamment). De faux corsets-gilets ceignent la taille, on trouve aussi quelques superpositions, avec des franges qui descendent du haut du top, ou des épaules, ou encore une longue manchette, portée en solitaire…

Une impression de luxe de bon aloi (presque toutes les pièces brillent d’une manière ou d’une autre, mais sans vulgarité), du raffinement. Le défilé, parmi les plus attendus, n’a pas déçu.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia