Paris Fashion Week : Dior

CoverMedia

28.2.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Christian Dior n’a peut-être pas libéré les femmes, mais la maison de couture sait rendre hommage à celles qui s'y sont essayé. Un vent de mai 68 féministe souffle sur le catwalk.

Avec Maria Grazia Chiuri aux commandes, la maison Dior continue son clin d’œil appuyé aux femmes en marche, et à leurs rôles dans l’histoire et dans la société. Le thème automne-hiver Dior 2018 est donc celui des mouvements de libération des femmes qui ont réapparu à la fin des années 1960. Et plus précisément en 1968. Un cinquantième anniversaire que Chiuri – Dior a donc décidé de marquer de son hommage. Pour notre plus grand bonheur.

Les murs de la pièce où se déroule le défilé sont recouverts d’affiches féministes et de slogans, dont « Les droits des femmes sont des droits humains ». Plus fort encore que les protestation américaines à la NYFW. Le premier mannequin qui défile porte un pull où est inscrit : « C’est NON, non et Non ».

Si le message est clair, les partis-pris stylistiques le sont moins. Ou, plutôt, la collection se développe sur 62 pièces aux références, influences et styles multiples.

Les longueurs vont du mini au maxi, les pantalons sont larges ou extra-larges. Le XXL s’applique à quelques manteaux.

Puis on notera :

-la déclaration pro-tartan, sur des tailleurs jupes midi, jupes au genoux ou pantalon, en rouge et violet, noir ou rouge, et même sur du tulle.

-la transparence, via des tulles à plumetis ou à motifs, sur des tailleurs et des jupes, des blouses, des robes portées avec des shorts,

-le cuir, sur de longs manteaux, des blousons perfecto, des jupes midi, des bottes santiags ou des cuissardes.

-l’argenté, sur des impers et des pantalons.

-les références aux années 1880 et 1970, avec de la dentelle, des robes en crochet, des patchs à l’ancienne, des motifs papillon, des fleurs en motif tapisserie, de la broderie sur tulle ou sur des impers. Et, avec insistance, le quilt patchwork, qui se décline sur des robes, jupes, pantalons, vestes, manteaux, bottes ou encore des manteaux en fourrure. Des t-shirts imprimés ou blancs. Des robes en macramé.

Contre le froid et la pluie : des impers larges et couvrants, des capes et des vestes en peau lainée. Des casquettes gavroche, ou des cagoules.

Côté accessoires, les lunettes de soleil sont XXL et colorées à montures invisibles, les sacs se portent en bandoulière ou tenus à la main. Peu, très peu, de bijoux.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia