Mode & Beauté

Paris Fashion Week : Jacquemus place le printemps/été 19 sous le signe de la légèreté du Sud

CoverMedia

25.9.2018 - 13:10

Source: Covermedia

Jacquemus a défilé dans les jardins de l’ambassade d’Italie à Paris. Une façon claire de poser sa collection printemps-été 2019 sous le signe chaleureux de la Riviera.

Jacquemus nous avait chanté l’air du « chapeau d’Italie » avec son chapeau de paille XXL que se sont arrachées les fashionistas l’été dernier. Cette fois, le XXL est toujours là, mais c’est le panier de plage en paille qui a changé de proportions. La collection printemps-été 2019 remet donc à nouveau la Méditerranée et la Provence au cœur de l’inspiration du créateur.

C’est la femme, libre, sensuelle, qui incarne la douceur et la sauvagerie méditerranéenne. Elle se fait douce et sensuelle dans de longues robes ou jupes en voile de mousseline transparent, fendues haut sur la cuisse, des décolletés osés sur des maillots de bains assortis ou dépareillés, des épaules dénudées, des robes extra courtes et vaporeuses, des franges longues et fines qui partent de robes-tuniques blanches ou de jupes sarongs. Les coloris sont alors doux comme des vert amande, des bleu ciel, des camaïeux de beige ou de bruns ou bien des rayures verticales beige et bleu sur fond blanc. Le blanc qui est bien présent dans sa neutralité éclatante.

Elle se fait plus sauvage, cette femme Jacquemus, quand le bleu devient intense comme celui de la mer, sur une robe dont le décolleté osé n’est plus protégé par un soutien-gorge mais s’assume dans son côté sexy. Plus sauvage, mais sûre d’elle, quand elle avance en veste rose shocking, la taille cintrée à l’extrême, ou dans une large et courte robe sans manches de même couleur. Elle avance libre dans une longue robe en mousseline transparente jaune soleil. Et carrément sûre d’elle quand elle évolue en maillot de bain une pièce orange vitaminé, accompagnée de son immense panier tressé dans une paille de la même couleur. La collection de maillots de bains, que Jacquemus est un des seuls à présenter, passe du bikini à motifs et jeux de ficelle au maillot bustier une pièce.

On remarque aussi des robes manteaux ou peignoirs, blanches ou bleu marine, en toile légère qu’accompagne un mini sac rose tyrien ou blanc. Un trench léger vert céladon s’enfile sur un maillot de bain. L’asymétrie des bretelles sur certaines robes interroge le regard.

La sandale, façon spartiate, plate ou à talons, voire sur d’épaisses semelles, laisse tantôt le pied découvert et tantôt joue l’escarpin. Elle attire, à tous les coups, l’œil sur la cheville !

Retour à la page d'accueil

CoverMedia