Paris Fashion Week : Lacoste

CoverMedia

1.3.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Lacoste a misé sur un automne-hiver 2018-2019 froid et pluvieux, et préfère mettre au chaud et au sec ses fidèles acheteurs. Bonne idée !

Lacoste a décidé d’affronter les intempéries de l’automne-hiver 2018-2019. Alors que certains créateurs se sont moqués des frimas en proposant des tenues légères, la marque Lacoste reste fidèle à son esprit « outdoor » et propose de quoi se protéger. Très raccord avec cette journée du 28 février où la température parisienne est en dessous de zéro. Les mannequins, hommes et femmes, qui défilaient ont dû apprécier !

Larges manteaux, imperméables, ponchos et chapeaux de pluie, vestes avec hoodie, pulls en maille torsadée longs, asymétriques parfois, portés sur des jupes midi ou des bermudas assortis (retour du pantacourt ?), ou transformés en robes, aux pieds de hautes bottes de pluie (beiges, violettes, vertes) ou des bottes fourrées en shearling : c’est sûr le froid, on ne connaîtra pas !

Les pantalons sont nombreux, doux quand ce sont des joggings en velours (blouson assorti), en cuir, parfois oversize, fitted et taille très haute pour les jeans. Des jogpants matelassés ou en jean pour hommes et femmes, ainsi que des combinaisons couvrantes, taille ceinturée, et pan de ceinture descendant sur la jambe.

Le cuir noir se porte en blouson et en pantalon, les femmes ayant droit en plus à une élégante jupe midi, taille haute et près du corps.

Côté couleurs, hommes et femmes sont logés à la même enseigne. Les tons sont automnaux, différentes nuances de beige, des marrons chauds, du vert lagon, du bleu marine, du vert sapin, du violet, du pourpre, du rose crevette, un peu de bleu ciel (associé à des mini carreaux rouge et blanc).

Même partage unisexe pour les motifs : l’arbre ne cache pas la forêt mais s’affiche en broderie ou dans des imprimés de paysages. Les feuilles mortes se comptent sur les pulls masculins ou les robes, en motifs. Dans cette veine écolo, on croise aussi des animaux (oiseaux, lémuriens, lapins). On repère un peu de rayures, pas mal de carreaux (mais très peu dans l’esprit tartan). Nouveau venu cette saison, le motif argyle se décline sur un long pull devenu robe ou tunique fendue sur les côtés, ou en tailleur pull oversize et jupe midi asymétrique.

On aurait bien aimé emprunter une de ces grandes doudounes qui descend jusqu’aux pieds pour rentrer ce soir !

Retour à la page d'accueil

CoverMedia