Mode & Beauté

PFW : Hermès joue la carte de la sobre sensualité

CoverMedia

5.10.2020 - 16:21

Source: Covermedia

Hermès a défilé samedi 3 octobre 2020 ; à Paris, pour présenter sa collection femme printemps-été 2021 lors de la Fashion Week. Nadège Vanhée-Cybulski a joué la carte de la sensualité et de la fluidité, où le poétique rencontre la modernité.

Le défilé Hermès de la collection femme printemps-été 2021 lors de la Fashion Week parisienne a soulevé l’enthousiasme. Il se tenait samedi 3 octobre à l’intérieur du Tennis Club de Paris. L’option « air libre » choisie par la poignée de maisons qui ont décidé de présenter des défilés « live » est vraiment difficile à tenir quand la tempête souffle sur le pays, quand bien même les tennismen tentaient leur chance à Roland Garros. Mais, à part la taille des jupes, la relation avec le tennis était ténue ! Et ce ne sont pas les instances françaises ou internationales de ce sport qui auraient apprécié la « sobre sensualité » de cette collection créée par Nadège Vanhée-Cybulski.

Parlons couleur : comme la saison estivale précédente, ce sont les blancs, beige, ocre terracotta et marron chocolat qui dominent, avec le noir en garde rapprochée et des bleu ciel, gris anthracite et le rouge Hermès pour le contraste. Très peu de motifs, et ils sont très graphiques, noir et blanc, avec un clin d’œil pour le cachemire ou Paisley.

Côté formes, ce sera des mini jupes ou des jupes aux genoux en cuir, des pantalons fluides en twill de soie, des manches ajourées, des robes tablier en cuir, des tailleurs pantalons et des variations élégantes et amusantes sur l’uniforme de travail beige.

On note la présence de bralettes, de dentelle de cuir posée sur de sobres robes t-shirt. On sait déjà que la présence de sabots suédois comme seule paire de chaussures de tout le défilé ne va pas manquer de faire jaser.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia