Réflexe hivernal

S.O.S: chaussures en cuir et neige, oui ou non?

Covermedia

27.1.2021 - 10:11

Cuir et neige ne font pas bon ménage
Covermedia

Tous les ans, ou du moins quand la neige veut bien tomber, se pose la question des chaussures. Lesquelles porter et surtout, peut-on oser le cuir sous la neige?

Les premiers flocons à peine tombés et l’on se demande si nos chaussures de ville vont résister. Évidemment, la question ne se pose pas si on est habitué des hivers rigoureux et déjà bien équipé en boots, voire en moonboots. En ville, donc, nous ne sommes pas forcément préparés et comme il ne neige pas tout le temps en hiver, tout le monde n’a pas investi dans les bonnes chaussures.

On se rabat sur ce que l’on a à la maison, si l’épisode neigeux reste limité. Cela ouvre deux possibilités. Les baskets ? On dit non, les pieds seront gelés et chacun sait que pour éviter d’avoir froid, il faut tenir les pôles au chaud (les nôtres, pas ceux de la planète ! La tête et les pieds). Les bottes en cuir ? Pourquoi pas... mais la neige, et surtout le sel – qui est en général dispensé généreusement sur les trottoirs et les rues pour éviter aux passants et aux voitures de glisser – ne sont pas les meilleurs amis du cuir.

Quelques conseils pour protéger ses chaussures en cuir

Alors comment faire pour protéger le cuir des souliers exposés à la neige et au sel ? Tout d’abord en imperméabilisant les chaussures, soit avec une graisse hydrofuge (très efficace, on en trouve dans les magasins bio), soit avec un produit aérosol, que l’on trouve chez les cordonniers ou les chausseurs. Retenez cependant que cela peut modifier (en la fonçant, en général) la couleur du cuir. Faites un test d’abord, et évitez de mettre des chaussures fragiles et claires par temps de neige. La nature prime sur la mode !

Enfin, même si vous pris soin d’imperméabiliser vos chaussures, vous ne serez pas dispenser de vous en occuper une fois rentré à la maison. Il faut immédiatement enlever les marques de sel qui peuvent apparaître (les traces blanches). Pour cela deux options.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc mélangé à de l’eau claire (moitié-moitié) sera parfait. Tamponnez délicatement pour enlever le sel. Puis enlevez le vinaigre en tamponnant avec un chiffon propre trempé dans l’eau. Séchez avec un chiffon ou une serviette éponge propre.

Le savon de sellerie

Même si vous ne pratiquez pas l’équitation, faites confiance à ce détachant pour le cuir. Suivez le mode d’emploi (très simple) indiqué sur la boîte.

Vous prendrez aussi soin de bien laisser vos souliers sécher, loin d’un chauffage. Retirez les semelles intérieures et bourrez les souliers de papier journal, qui facilitera l’absorption de l’humidité et fera office d’embauchoir. Si vos chaussures sont très mouillées, changer le journal régulièrement.

Après, les chaussures auront droit à un traitement pour la peau : crème d’entretien, huile d’olive pulvérisée en plusieurs couches... ou encore cette fameuse graisse hydrofuge évoquée plus haut.

Enfin, si vous en avez la possibilité, ne mettez pas les mêmes chaussures tous les jours.

Retour à la page d'accueil

Covermedia