Shopping : Est-ce que les magasins d’usine valent vraiment le coup ?

CoverMedia

1.6.2018 - 13:09

Source: Covermedia

Que faut-il penser des magasins d'usine ? Voici quelques éléments de réponse...

Au début du XXIe siècle, les magasins d’usine faisaient florès. On se refilait les bons tuyaux entre copines, voire parfois on organisait une petite virée à plusieurs pour aller faire des razzias en groupe ; ce qui est très déculpabilisant quand on dépasse les bornes pour se retrouver en acheteuse compulsive, car c’est « tellement moins cher ». Moins cher que quoi était peut-être la vraie question.

Aujourd’hui, mondialisation oblige et passages par Internet réguliers renversent l’échelle des valeurs, sinon celle des prix. Bref, quand on peut acheter pas cher parce que c’est produit à des coûts très bas, même les magasins d’usine ne font plus la blague. À supposer qu’il reste encore des usines…

Alors, celles qui produisent encore en Europe, peuvent mettre en avant une meilleure qualité, jouer sur la corde (sensible) de la production nationale, mais malgré les efforts des régions qui les mettent en avant à l’égal d’un bon cru ou d’une spécialité locale, c’est peu convaincant. Quand vous trouvez à la fois les mêmes modèles dans d’immenses docks et dans toutes les solderies, vous êtes en droit de vous demander s’ils ne sont pas produits uniquement pour être déstockés. Et qu’en fait, pour l’acheteur, ce n’est pas nécessairement une « affaire ». Quand on sait que, par exemple, Clergerie continue de produire des chaussures à Romans sur Isère, un temple de l’industrie française de la chaussure, mais que la marque est bien une des seules à résister, on est sceptique sur les concurrents qui vendent en magasin d’usine !

En revanche, dans les centres qui s’annoncent bien comme des sites commerciaux qui revendent les invendus de la saison précédente (ou plutôt de celle d’avant), les prix sont encore plus bas que lors de la fin des soldes.

Retour à la page d'accueil

CoverMedia