Un tiers des cas de démence peut être prévenu

CoverMedia

1.12.2017 - 12:49

(Cover) - FR Fitness & Wellbeing - D'après les experts de la commission Lancet, une liste de 9 facteurs vient d'être dévoilée afin de prévenir près d'un tiers des cas de démence. La réduction des risques commence dés l'enfance avec une éducation scolaire qui doit aller au moins jusqu'à 15 ans afin d’empêcher un futur déclin du cerveau. Ce simple facteur diminue les risques de démence de 8% mais il n'est pas le seul. Gérer la perte d'audition qui arrive à partir de la cinquantaine permet aussi de réduire les risques de 9 %. S'ajoute à cela l’arrêt de la cigarette avant 65 ans, le traitement de la dépression et une activité physique régulière qui réduit respectivement les risques de 5, 4 et 3 %. La fin de la solitude sociale et la réduction de la pression artérielle trop forte apporte quant à eux, une diminution des risques de 2%. Enfin, prévenir le diabète et l'obésité, apporte 1% de chance d'éviter une démence. « Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire en tant qu’individus mais aussi au niveau de la santé publique et de la politique pour réduire le nombre de démence », indique le professeur de psychiatrie à l'Université College de Londres, Gill Livingston. « Les gens ont tendance à penser qu'il n'y a rien à faire sur cette maladie, mais c'est faux, ajoute de son côté le professeur Clive Ballard. Nous avons déjà prouvé depuis 10 ans que traiter les risques médicaux qui apparaissent au milieu de la vie peuvent faire la différence. Si au moins un tiers des facteurs sont modifiables, alors nous pouvons vraiment agir. »

Cover Media

Retour à la page d'accueil

CoverMedia