Pour en finir avec les résolutions qu’on ne tient jamais!

CoverMedia

28.12.2020

Se donner des objectifs irréalistes est le meilleur moyen d’échouer et c’est toxique.
Getty Images

Se donner des objectifs irréalistes est le meilleur moyen d’échouer et c’est toxique. Le Pr Richard Ryan, expert en psychologie et en motivation, dans un entretien sur le site de l'université de Rochester, nous donne de bons conseils pour fixer des objectifs à notre mesure et nous engage à l’altruisme et à l’indulgence envers nous-mêmes dans ce contexte de pandémie.

On laisse tomber les bonnes résolutions du Nouvel An pour passer une meilleure année 2021, suggère le professeur Richard Ryan, un expert en psychologie et en motivation à l'université de Rochester (États-Unis), car elles sont en fait «toxiques». Faire une multitude de promesses pour commencer la nouvelle année est, en effet, toujours voué à l'échec, surtout si c’est focalisé sur des projets comme perdre du poids ou gagner plus d'argent.

Après une année aussi mouvementée que 2020, le professeur Richard Ryan exhorte les gens à se donner un répit pour l'année à venir, et à se fixer des objectifs réalisables. «Pensez à la façon dont vous pouvez aider», a-t-il expliqué, ajoutant que les gens devraient aider les autres dans le contexte de la crise sanitaire mondiale. «Il y a beaucoup de détresse dans le monde. Si nous pouvons fixer des objectifs qui visent à aider les autres, cela contribuera également à notre propre bien-être. Si vous voulez prendre une résolution du Nouvel An qui vous rende vraiment heureux, réfléchissez aux moyens de contribuer au bien-être des autres», a-t-il préconisé.

Petits objectifs

Le professeur Ryan a aussi souligné que le fait de céder à la pression de la société sur notre apparence est une des raisons de l'échec de nos «bonnes résolutions» du Nouvel An axées sur le poids. Il a déclaré que les gens doivent se concentrer plutôt sur de petits objectifs, à notre portée. «Il faut tout d'abord s'assurer que l'objectif que l'on s'est fixé est un objectif que l'on accepte vraiment, que l'on soutient pleinement et qui nous tient à cœur. Un objectif réalisable n'est pas abstrait, comme "améliorer ma santé", mais concret, comme "augmenter mon nombre de pas quotidiens" ou "boire de l'eau gazeuse plutôt que du soda sucré au déjeuner"», a-t-il poursuivi.

Le psychologue a aussi recommandé aux gens d’être plus indulgents avec eux-mêmes au cours de l'année à venir, et d’accepter que la pandémie mondiale aura probablement un effet sur tous les objectifs de 2021. «Lorsque des échecs se produisent, n'oubliez pas d'être un exemple de compassion pour vous-même. Oubliez les jugements sévères et intéressez-vous plutôt à ce que vous pouvez apprendre de ce revers et des situations dans lesquelles vous vous êtes retrouvés bloqués. Et recommencez ensuite avec beaucoup plus de sagesse», a conseillé le Pr Richard Ryan.

Retour à la page d'accueil