Qu’est-ce que la rupture du kyste ovarien?

28.1.2019 - 16:20, CoverMedia

Source: Covermedia

La rupture du kyste ovarien a fait les gros titres depuis que Kate Beckinsale a annoncé son hospitalisation pour soigner ce mal. Mais de quoi s'agit-il exactement ?

Kate Beckinsale a fait les gros titres après avoir été hospitalisée pour une rupture du kyste ovarien. Un mal des plus douloureux dont a témoigné l’actrice britannique sur Instagram alors qu’elle était sur son lit d’hôpital. « J’ai eu une rupture du kyste ovarien qui fait vraiment mal et la morphine me fait pleurer, a-t-elle déclaré à ses 2,5 millions d’abonnés sur Instagram. Je suis très reconnaissante à tous ceux qui prennent soin de moi. »

Mais qu’est-ce que la rupture du kyste ovarien ?

Les kystes ovariens sont plutôt communs chez les femmes et se forment, de manière souvent bénigne, au moment de l’ovulation. Mais parfois, la poche de liquide appelée follicule qui constitue le kyste se rompt. En général, c’est à ce moment qu’on prend conscience de la présence du kyste qui, dans la plupart des cas, se résorbe de lui-même. Néanmoins, le kyste peut provoquer certains symptômes révélateurs, notamment lorsqu’il bloque le sang qui circule vers les ovaires.

Sa rupture n’est pas toujours douloureuse, et certaines femmes ne le sentent pas, ou alors les symptômes restent très modérés. Mais parfois, les symptômes peuvent être sévères et entraîner des douleurs d’estomac très intenses, voire des saignements. Dans ces cas-là, un traitement est nécessaire et même une intervention chirurgicale.

Enfin, le kyste ovarien n’empêche pas de tomber enceinte même s’il peut parfois compliquer les choses. Dans le cas où une intervention médicale est nécessaire, les médecins cherchent à tout pris à retirer le kyste sans endommager les ovaires afin de préserver leur fertilité. Néanmoins, il arrive qu’il soit nécessaire de procéder à une ablation des ovaires.

Retour à la page d'accueil

Plus d'articles