Cette année, les vacances en Suisse en valent doublement la peine

De Res Witschi

23.6.2021

Prendre l’avion pour partir en vacances en été n’est pas évident actuellement. Cependant, le coronavirus nous a appris qu’il est possible de partir à l’étranger sans prendre l’avion. C’est une chance pour le climat.

Young cheerful woman by the lake enjoying nature. Arms outstretched for positive emotion.
Prendre l’avion pour partir en vacances en été n’est pas évident actuellement. Cependant, le coronavirus nous a appris qu’il est possible de partir à l’étranger sans prendre l’avion. C’est une chance pour le climat.
Getty Images

De Res Witschi

23.6.2021

La Suisse réfléchit actuellement à la manière de partir en vacances en avion, et vers quelles destinations. Cela est de nouveau possible, et la vaccination fait naître l’espoir.

Mais la tâche est souvent ardue : les différents pays appliquent des réglementations différentes et exigent toutes sortes de tests. Souvent, il faut encore réaliser un deuxième test avant de retourner en Suisse, avec ou sans vaccination.

Par ailleurs, la honte de prendre l’avion reste dans les esprits. L’avion reste en effet le moyen le plus néfaste pour le climat de partir en vacances. Voici quelques alternatives compatibles avec le coronavirus et le climat.

Le train est l’ami du climat

Le moyen de transport le plus respectueux de l’environnement pour partir en vacances est le train. Dans leurs horaires en ligne, les CFF proposent un écocomparateur qui calcule les économies réalisées par la liaison choisie par rapport à une voiture. Prenons un exemple: choisir le train plutôt que la voiture pour parcourir le trajet Lucerne-Zurich permet d’économiser 4,4 litres d’essence, soit 9,8 kg d’émissions de CO2.

Avion ou voiture ?

Pour calculer les émissions de ton trajet en voiture ou en avion, tu peux utiliser le calculateur de CO2 du partenaire Swisscom myclimate. L’outil calcule ton empreinte carbone pour n’importe quel trajet.

Les voyages en avion affichent les plus mauvaises performances. Avec une moyenne de 201 g de CO2 par kilomètre-passager, voler s’avère particulièrement néfaste pour le climat. Par exemple, si l’on part en vacances à Nice et qu’on opte pour l’avion, on émet 277 kg de CO2. Pour une voiture de catégorie moyenne, cette valeur tombe déjà à 172 kg.

Zuschauer verfolgen den Start eines Flugzeugs auf dem Flughafen in Zuerich, aufgenommen am Sonntag, 15. Juli 2018. (KEYSTONE/Ennio Leanza)
Au cours des 18 derniers mois, le nombre de voyages en avion a diminué de plus de moitié en raison du coronavirus, une situation que l’on n’aurait pas imaginée avant la crise sanitaire.
KEYSTONE

Et si tu veux ou dois prendre l’avion pour te rendre outre-Atlantique ? Dans ce cas, tu pourras au moins compenser tes émissions de CO2, directement auprès de ton prestataire aérien ou via myclimate. Malgré les compensations, il est toutefois conseillé de limiter ces voyages au strict minimum. Un vol aller-retour Zurich-New York coûte deux tonnes de CO2. Ton budget annuel de CO2 est alors largement dépassé !

C’est pourquoi cette année, plus que jamais : c’est bien chez soi que l’on est le mieux. La Suisse regorge de lieux magnifiques pour y passer ses vacances, quelle que soit la saison. Les campings et locations de camping-cars suisses sont actuellement pris d’assaut par la population locale, avide d’évasion. Il ne fait aucun doute que tu trouveras toi aussi ton coin de paradis en Suisse !

Calcule ton empreinte CO2 personnelle

Et lorsque tu n’es pas en vacances, à quel point vis-tu de manière éco-compatibile ? En d’autres termes, quel est l’effet de ta mobilité à domicile ? L’application du Swiss Climate Challenge te permet de le calculer très précisément. L’application fonctionne comme un podomètre pour le CO2. Elle enregistre les trajets que tu parcours chaque jour et avec quel moyen de transport. Elle calcule en temps réel les émissions de CO2 correspondantes et les compare aux valeurs indicatives de l’accord de Paris sur le climat. Si tu émets moins de deux kilos de CO2 par jour, tu obtiens un Green Point.

Swisscom a lancé un challenge en marge de la Journée du climat : en collaboration avec l’ensemble de la population et des célébrités telles que Stress ou Corinne Suter, les collaborateurs de Swisscom souhaitent collecter 100 000 Green Points en juin. Si l’objectif est atteint, l’entreprise versera 100 000 francs à des projets suisses de protection du climat certifiés. Télécharge toi aussi l’application et rejoins le mouvement !

Blog Durabilité

Vous trouverez ici les conseils des collaborateurs et des spécialistes de Swisscom en matière de développement durable et d’utilisation des nouveaux médias. De même, nous y présentons des entreprises et des technologies qui offrent des solutions répondant aux défis sociaux et écologiques de notre temps. Le portail Blue News est une unité d’entreprise de Swisscom (Suisse) SA.

Res Witschi est délégué à la numérisation durable chez Swisscom.
Swisscom