Un bref et silencieux hommage à Margaret Court

ATS

27.1.2020

Cinq minutes, sans prise de paroles: l'Open d'Australie a rendu un hommage minimaliste lundi à la légende du tennis australien Margaret Court, aux positions controversées sur l'apartheid ou l'homosexualité, pour les 50 ans de son Grand chelem calendaire.

Rod Laver ofre une réplique du trophée féminin de l'Open d'Australie à Margaret Court.
Keystone

Dans une Rod Laver Arena bondée juste avant le duel explosif entre Nick Kyrgios et Rafael Nadal, l'ancienne joueuse de 77 ans, lauréate de 24 tournois majeurs (un record qui résiste depuis 1973), a soulevé une réplique du trophée féminin de l'Open d'Australie.

Il lui a été remis par celui qui a donné son nom à ce court, Rod Laver, qui, lui, avait été chaleureusement fêté l'an dernier pour le 50e anniversaire de son deuxième Grand Chelem.

Dans une cérémonie bien plus sobre, Margaret Court n'a pas pris le micro, les spectateurs n'entendant sa voix que dans une courte vidéo au cours de laquelle elle s'exprimait seulement sur ses victoires.

Retour à la page d'accueilRetour au sport