La lettre italienne et la polémique belge

ATS

11.6.2021 - 18:38

ATS

11.6.2021 - 18:38

La seizième édition du Championnat d'Europe de football a lieu du vendredi 11 juin au dimanche 11 juillet 2021. Retrouvez tous les jours "La Gazette de l'Euro", laquelle relate tous les faits croustillants du tournoi.

Le sélectionneur de l'Italie Roberto Mancini s'est fendu d'une lettre aux tifosi azzurri.
Keystone

Del Bosque écrit à Löw

L'ex-sélectionneur espagnol Vicente del Bosque a envoyé un message d'amitié et de remerciement à Joachim Löw, le coach de l'Allemagne qui quittera ses fonctions après l'Euro. «La vraie grandeur se montre dans la défaite. Vous n'avez jamais eu un mot désagréable. Au contraire, vous nous avez cités comme un exemple. Je voudrais vous en remercier», écrit notamment del Bosque (70 ans), dont la «Roja» avait battu la «Mannschaft» en demi-finale du Mondial 2010 en Afrique du Sud, avant de remporter le trophée.

«Chère Italie...»

Tel un candidat à une élection présidentielle, le sélectionneur de l'Italie Roberto Mancini s'est fendu avant le premier match de son équipe d'une lettre aux tifosi azzurri. «Chère Italie (...) c'est une année lors de laquelle nous avons changé nos habitudes (...), des mois pendant lesquels les choses les plus simples sont devenues complexes», écrit-il en allusion à la pandémie. «Nous savons que nos matches seront un moment d'union pour des millions d'Italiens. Ce seront des moments de joie qui, pour un instant, nous feront oublier l'année qui vient de se passer (...). Nous honorerons chaque minute. Nous irons sur le terrain avec l'insouciance de garçons qui commencent à jouer au foot mais aussi la responsabilité de ceux qui représentent» l'Italie, y promet encore le sélectionneur.

C'est du vol !

Les Diables rouges se sont envolés vendredi vers Saint-Pétersbourg où la Belgique rencontre la Russie samedi. Eden Hazard et ses équipiers sont montés à bord d'un avion de la compagnie «low cost» lituanienne Klasjet, ce qui n'a pas manqué de déclencher une polémique. Selon le quotidien La Libre Belgique, Klasjet verse à son personnel de bord des salaires très largement inférieurs aux standards belges, soit entre 540 et 1300 euros bruts mensuels. De quoi indigner des syndicats. «Pourquoi les Diables rouges ne volent-ils pas avec une compagnie aérienne belge? Ou au moins une qui ne travaille pas avec des contrats d'employés plus que douteux?» Lors de la Coupe du monde 2018, les joueurs avaient voyagé à bord du «Trident», un Boeing de Brussels Airlines. La Fédération belge s'est défendue en expliquant que le «Trident» n'était pas disponible.

Soutiens en haut lieu

Jusqu'au Pape: chefs d'Etat et de gouvernement se mouillent, juste avant le coup d'envoi de la grand-messe du foot. La chancelière allemande Angela Merkel a rencontré la Mannschaft en visioconférence. «C'était un sympathique jeu de questions-réponses des joueurs à la chancelière», selon le directeur de la Fédération allemande Oliver Bierhoff. Les Diables Rouges belges ont eux reçu la visite bien réelle du Roi Philippe, jeudi dans leur centre d'entraînement à Tubize, près de Bruxelles. «Le Roi m'a félicité pour mon record de buts inscrits avec Naples, record que j'ai pris à Diego Maradona», a expliqué l'attaquant Dries Mertens. Autre dirigeant fan de foot, le Pape en personne a reçu au Vatican une petite délégation comprenant le président de l'UEFA Aleksander Ceferin. Rien n'a filtré du contenu de cette causerie papale.

Vogts parie sur l'Allemagne

L'ancienne gloire Berti Vogts (74 ans) voit sa Mannschaft comme un favori de l'Euro, contrairement à la majorité de ses compatriotes. Champion du monde 1974 comme joueur, et dernier sélectionneur allemand vainqueur de l'Euro en 1996, il pense même que le meilleur joueur du tournoi sera un Allemand: «Je crois en Joshua Kimmich, et je m'en réjouirais pour lui», a-t-il dit au média t-online.

Le Portugal endeuillé

Le premier entraînement de l'équipe du Portugal dans son camp de base hongrois a été marqué par l'hommage rendu par Cristiano Ronaldo et compagnie à l'ancien gardien international Neno, passé par le Benfica Lisbonne ou le Vitoria Guimaraes, décédé soudainement la veille à l'âge de 59 ans.