Mondial 2018: avec seulement quatre représentants de la Super League 

ATS

12.6.2018

Parmi les 32 équipes engagées en Russie, seuls Michael Lang (Bâle), Tomi Juric (Lucerne), Trent Sainsbury (Grasshopper) et Yeltsin Tejeda (Lausanne) évoluent en Suisse. 

Le Suisse Michael Lang (Bâle), les Australiens Tomi Juric (Lucerne) et Trent Sainsbury (Grasshopper), ainsi que Yeltsin Tejeda (Lausanne) du Costa Rica seront les seuls représentants de la Super League en Russie.
Keystone

Il n'y a que quatre joueurs évoluant en Super League parmi les 32 équipes qui vont disputer la Coupe du monde en Russie. Les heureux élus sont Michael Lang (Bâle), les Australiens Tomi Juric (Lucerne) et Trent Sainsbury (Grasshopper), ainsi que Yeltsin Tejeda (Lausanne), du Costa Rica.

Par comparaison, lors du Mondial brésilien voici quatre ans, le contingent de joueurs gagnant leur vie en Super League comportait encore treize noms. Ils étaient aussi 11 en 2010 en Afrique du Sud et 14 en 2006 en Allemagne.

Le recul est marquant concernant l'équipe de Suisse. En 2014, sept des 23 sélectionnés par Ottmar Hitzfeld jouaient encore en Super League: Yann Sommer, Roman Bürki, Steve von Bergen, Michael Lang, Fabian Schär, Valentin Stocker et Mario Gavranovic.

Suisses demandés à l'étranger

Seul Helvète à encore jouer au pays, Lang voit la situation de manière positive. "Cela montre que le footballeur suisse est très bien formé et suscite la demande à l'étranger", dit-il.

L'expérience acquise dans les autres championnats semble constituer une condition sine qua non pour appartenir à l'équipe de Suisse. Il peut ainsi paraître paradoxal que Vladimir Petkovic n'ait retenu aucun élément évoluant chez le champion Young Boys.

Pour leur part, Juric et Sainsbury ont fêté leur première sélection avec l'Australie en 2013 et comptent chacun 34 matches internationaux. Mais ils ont dû patienter avant d'être régulièrement convoqués. Prêté à GC par le club chinois de Jiangsu Suning, Sainsbury (26 ans) fait désormais partie des titulaires chez les Socceroos, qui affronteront la France, le Danemark et le Pérou dans le groupe C en Russie.

Grave blessure

Sainsbury, dont la carrière a été interrompue par une grave blessure au genou, a manqué pour cette raison la Coupe du monde en 2014. Il s'est relancé aux Pays-Bas (Zwolle), puis en Chine et avec un prêt à l'Inter Milan. Son avenir est ouvert après son passage à GC.

L'attaquant lucernois Juric (26 ans) n'a pas toujours été aligné lors des qualifications, dans un système 3-4-2-1 qui ne correspond pas à ses caractéristiques. Jusqu'ici, il a marqué huit buts pour son pays. Juric possède aussi un passeport croate après avoir grandi là-bas.

Yeltsin Tejeda est le représentant de Super League qui compte le plus de sélections. Le milieu défensif du LS a porté 48 fois le maillot de son pays.

Voici quatre ans, il avait joué un rôle prépondérant dans le bon parcours des "Ticos", qui avaient réussi l'improbable exploit de sortir en tête d'un groupe réunissant trois anciens vainqueurs - l'Italie, l'Uruguay et l'Angleterre -, avant d'aller jusqu'en quarts de finale où ils ont perdu aux tirs au but contre les Pays-Bas.

La colonne vertébrale de l'équipe autour du gardien Keylor Navas (Real Madrid) et du capitaine Celso Borges (Deportivo La Corogne) est restée la même. Mais Tejeda tremble pour sa place, après une saison marquée par diverses blessures et une relégation mortifiante avec Lausanne. Il espère cependant être sur la pelouse le 27 juin pour affronter la Suisse...

Retour à la page d'accueil