Euro 2024 «Ce qui est arrivé est scandaleux» - La Serbie menace de se retirer

AFP

21.6.2024

Le patron de la fédération serbe de football a menacé jeudi de retirer son équipe de l'Euro 2024 après avoir entendu des supporteurs scander des slogans hostiles à son pays lors du match Croatie - Albanie (2-2) mercredi.

La Serbie aurait été la cible de slogans hostiles lors du match Croatie - Albanie.
La Serbie aurait été la cible de slogans hostiles lors du match Croatie - Albanie.
IMAGO/MIS

AFP

21.6.2024

«Ce qui est arrivé est scandaleux», a déclaré mercredi soir le secrétaire général de la Fédération (FSS), Jovan Surbatovic au média serbe RTS. Selon lui, les supporters des deux équipes ont notamment entonné «tuez, tuez, tuez les Serbes».

«Nous allons demander à l'UEFA de prendre des sanctions, même si cela signifie pour nous de ne pas continuer la compétition», a-t-il affirmé. «Nous allons demander à l'UEFA de punir les deux fédérations, et si l'UEFA ne les sanctionne pas, nous envisagerons ce qu'il convient de faire», a ajouté le dirigeant serbe.

L'instance européenne a pour sa part indiqué qu'elle avait ouvert une enquête sur cette affaire. Une commission d'éthique et de discipline a été nommée pour «mener une enquête concernant un comportement raciste et/ou discriminatoire potentiel de la part de supporters» pendant le match, selon un communiqué.

Un joueur albanais aussi sous enquête

L'UEFA a également indiqué avoir ouvert une enquête sur le comportement de l'international albanais Mirlind Daku, entré en fin de match et qui, selon les médias serbes, aurait encouragé les supporters à entonner des chants insultants à l'encontre des Serbes et des Macédoniens.

Le sélectionneur serbe Dragan Stojkovic a pour sa part refusé de s'exprimer sur cette affaire. «Je n'ai pas lu la presse et je ne connais pas la déclaration», a-t-il dit en conférence de presse jeudi après le match nul arraché au bout du temps additionnel par son équipe contre la Slovénie (1-1).

Les Serbes sont derniers du groupe C de l'Euro après une défaite contre l'Angleterre (1-0) et le nul contre la Slovénie, mais peuvent toujours se qualifier pour les 8es de finale.

La Serbie entretient des relations tendues avec l'Albanie et la Croatie depuis des décennies. Dans les années 1990, les pays de l'ex-Yougoslavie se sont déchirés dans une série de guerres, notamment en Bosnie et en Croatie. Les opinions de ces pays considèrent encore que le défunt président serbe Slobodan Milosevic a été à l'origine de ce bain de sang.

La Serbie a également mené une guerre contre les insurgés albanais dans la province sécessionniste du Kosovo à la fin des années 1990, ce qui a déclenché une intervention militaire de l'Otan dans le conflit.