Pluie de sanctions à l’Euro Joueur albanais puni «pour avoir porté le discrédit sur le football»

AFP

23.6.2024

Le joueur de l'Albanie Mirlind Daku a été suspendu dimanche pour deux matches pour son comportement et «une manifestation de nature non sportive» à l'issue du match contre la Croatie (2-2) à l'Euro 2024, a annoncé l'UEFA dans un communiqué. Les Fédérations albanaise et croate ont aussi été amendées.

Mirlind Daku, muni d'un mégaphone, a crié des chants insultants après le match contre la Croatie.
Mirlind Daku, muni d'un mégaphone, a crié des chants insultants après le match contre la Croatie.
IMAGO/ZUMA Press Wire

AFP

23.6.2024

Une enquête disciplinaire avait été ouverte par l'UEFA après le match de la phase de groupes de l'Euro 2024 entre l'Albanie et la Croatie à Hambourg le 19 juin.

Le joueur de l'Albanie Mirlind Daku a écopé de deux matches de suspension pour «violation des règles basiques de comportement», «l'utilisation d'un événement sportif pour une manifestation de nature non sportive», et «pour avoir porté le discrédit sur le football», a expliqué l'instance.

Il manquera ainsi le dernier match de groupes contre l'Espagne, et le prochain match de l'Albanie à l'Euro ou lors de la Ligue des nations à l'automne.

Daku est entré en jeu à la 85e minute du match contre la Croatie, recevant un carton jaune quelques minutes plus tard. Après la rencontre, muni d'un mégaphone, il avait été filmé en train de crier des chants insultants envers la Macédoine du Nord. Il avait présenté ses excuses sur son compte Instagram le lendemain.

L’Albanie et la Croatie aussi amendées

L'UEFA a par ailleurs décidé de sanctionner la Fédération albanaise de football de 47’500 euros pour «l'utilisation d'engins pyrotechniques» (2’500 EUR), «l'invasion de la pelouse» (20’000 EUR) et pour des «messages provocateurs qui ne conviennent pas dans un événement sportif» (25’000 EUR). La Fédération croate a de son côté écopé de 27’500 euros d'amende pour utilisation (10’500 EUR) et jet d'engins pyrotechniques (17’500 EUR).

L'UEFA précise que l'enquête pour de potentiels comportements racistes ou discriminatoires par des supporters de ce match est toujours en cours. Le patron de la fédération serbe Jovan Surbatovic avait demandé des sanctions après avoir entendu des supporteurs scander des slogans hostiles à son pays lors du match Croatie-Albanie (2-2).