Buemi: "Marrakech est un circuit qui m'a bien réussi par le passé"

11.1.2019 - 10:31, ATS

Les équipes de formule E se retrouvent samedi à Marrakech pour la deuxième épreuve de la saison 5. Ce sera la troisième fois que le circuit marocain de 2,99 km accueillera les bolides électriques.

Buemi: "J'ai gagné une fois et signé une pole, et je suis toujours parti en 1e ligne. L'objectif sera de répéter cela ce week-end."
Keystone

"Marrakech est un circuit qui m'a bien réussi par le passé, et je me réjouis d'y revenir. J'ai gagné une fois et signé une pole, et je suis toujours parti en première ligne. L'objectif sera de répéter cela ce week-end", a expliqué Sébastien Buemi (Nissan e.dams).

Classé 6e à Ad Diriyah en ouverture de saison, juste devant son coéquipier anglais Oliver Rowland, le Vaudois avait avoué une certaine déception, surtout après avoir bouclé le 1er tour en 2e position. "Nous avons analysé en profondeur les données de la première course et cherché où on pouvait apporter des améliorations. Je suis confiant sur le fait que l'équipe va dans la bonne direction", a-t-il encore dit.

La hiérarchie parmi les nouvelles monoplaces Gen2 ne semble pas encore vraiment établie en ce début de saison. Mais les premières impressions laissent à penser que les BMW i.Andretti (Antonio Felix da Costa/Alexander Sims) et les Techeetah (Jean-Eric Vergne/André Lotterer) pourraient bien être les voitures à battre. A confirmer ce samedi au Maroc où les Audi (Daniel Abt/Lucas di Grassi), étonnamment larguées en Arabie saoudite, auront une revanche à prendre.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles