Leclerc détruit son bolide mais obtient la pole !

ats

22.5.2021 - 16:09

ats

22.5.2021 - 16:09

Charles Leclerc (Ferrari) partira en pole position dimanche chez lui lors du GP de Monaco. Il partagera la première ligne avec Max Verstappen (Red Bull-Honda).

Hier kracht Leclerc in die Leitplanke bei der Passage am Schwimmbad

Hier kracht Leclerc in die Leitplanke bei der Passage am Schwimmbad

Charles Leclerc sichert sich im Ferrari für den Grand Prix von Monaco die Pole-Position. Nach einem Unfall am Ende des Qualifyings hat der Monegasse den besten Startplatz aber noch nicht auf sicher.

22.05.2021

Leclerc a signé la 8e pole de sa carrière en F1, malgré une sortie de route lors de son deuxième essai en Q3. Le Monégasque a tourné en 1'10''346, soit 0''230 de plus vite que Verstappen.

Néanmoins, Leclerc n'était pas complètement serein au moment de défiler devant les médias et de signer des autographes. Car dans les dernières secondes des qualifications, il a perdu le contrôle de sa monoplace dans le secteur de la Piscine, finissant dans les rails de sécurité.

Cela a provoqué la fin anticipée de la séance et empêché les pilotes d'éventuellement améliorer leurs temps. Les mécaniciens de la Scuderia ont dû se pencher sur la voiture. Si la boîte de vitesses doit être changée, Leclerc sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ.

"Une première inspection de la boîte de vitesses n'a pas révélé de dommages sérieux", a annoncé Ferrari en soirée, sans toutefois se montrer définitif: "De nouveaux contrôles seront effectués demain (dimanche) pour décider si la même boîte de vitesses peut être utilisée". La nuit risque d'être longue pour Leclerc et Ferrari...

La deuxième ligne sera occupée par Valtteri Bottas (Mercedes), qui a concédé 0''255, et Carlos Sainz (Ferrari), à 0''265. Leader du championnat, Lewis Hamilton (Mercedes) a connu des qualifications difficiles puisqu'il n'a signé que le 7e temps à 0''749. Le septuple champion du monde devra limiter les dégâts dimanche en course sur un circuit sur lequel il est presque impossible de dépasser.

Les Alfa Romeo-Ferrari se sont bien comportées. Antonio Giovinazzi partira en 10e position et Kimi Raikkonen en 14e.

ats