"Je n'oublie pas que je dois ça à Michael"

8.11.2019 - 12:03, Chris Geiger

Très discrète dans les médias, Corinna Schumacher a accordé une interview à "She's Magazine". Durant cet entretien, l'épouse de Michael s'est notamment exprimée sur sa passion qu'est l'équitation ainsi que sur sa fille, Gina Maria.

Corinna et Michael Schumacher à la cérémonie des Awards de la FIA en 2006.
Keystone

Corinna Schumacher est une personne très discrète dans les médias, notamment lorsqu'il s'agit de s'exprimer sur l'état de santé de son mari, Michael. L'Allemande (50 ans) ne s'était d'ailleurs pas exprimé depuis le début de l'année jusqu'à sa récente interview accordée à "She's Magazine" de Mercedes.

Si, durant cet entretien, Corinna Schumacher a glissé que son époux était "entre de bonnes mains", elle s'est surtout confiée sur sa vie privée ainsi que sur Gina Maria, sa fille de 22 ans, avec qui elle partage comme passion l'équitation.

Propriétaire d'un ranch à Givrin (canton de Vaud) depuis 2005, Corinna Schumacher a souligné qu'il s'agissait d'un cadeau de son mari à l'occasion de leur mariage. "Je n'oublie pas à qui je dois ça. Et c'est à Michael."

L'épouse de la légende de la Formule 1 - dont l'état de santé demeure secret depuis son accident de ski à Méribel en décembre 2013 - fut une cavalière accomplie durant une vingtaine d'années. La native de Betsch est même devenue championne d'Europe de Reining (équitation western).

De quoi donner le virus à sa fille, laquelle a décroché le titre mondial dans cette même catégorie en 2017. Un triomphe qu'avait, semble-t-il, été prédit par Michael Schumacher.

"Quand mon mari m'a dit qu'un jour Gina serait bien meilleure que moi, je n'étais pas vraiment ravie", a reconnu Corinna Schumacher. "Je me suis dit: 'Qu'est-ce qui lui fait penser ça?' Du matin au soir, je ne m'occupe que des chevaux, j'essaie de tout apprendre d'eux..."

Avant de détailler la différence de caractère qu'existe entre sa fille et elle-même. "Michael m'a dit: 'Tu es trop gentille. Gina donne aussi tout pour les chevaux, mais elle est aussi capable de dire non et d'agir'. De mon côté, je me dis après deux ou trois tours de piste: 'Mon cheval a déjà tant travaillé, ça suffit.' Alors que Gina fait ce qu'il faut, elle trouve une bonne moyenne. Michael avait déjà réalisé cela quand Gina n'avait que onze ans. Et c'est vrai: 'Elle est bien meilleure que moi maintenant.' " 

De quoi certainement rendre fiers ses parents.

Retour à la page d'accueilRetour au sport

Plus d'articles