"La F1 est dans un état très fragile"

ATS

6.4.2020 - 10:00

Zak Brown déclare l'état d'urgence. Le patron de McLaren estime que la crise du coronavirus est de nature à menacer sévèrement la survie de la Formule 1.

Le patron de McLaren Zak Brown estime que la survie de la F1 est menacée.
Source: Keystone

Dans une interview à la BBC, Zak Brown a estimé que le plafond des dépenses de 175 millions de dollars par année supposé entrer en vigueur en 2021 est trop élevé et a appelé à sa réduction.

L'Américain explique que toutes les équipes sont prêtes à fixer cette limite budgétaire à 150 millions de dollars, et qu'une «grande majorité, dont une grosse écurie, souhaiterait aller même significativement plus bas que 150 millions.»

«La Formule 1 est dans un état très fragile», ajoute le boss de l'écurie britannique. Jusqu'à présent, toutes les courses planifiées jusqu'à la mi-juin ont été soit annulées, soit reportées. «Quatre équipes risquent de disparaître si l'on ne gère pas cette crise correctement.»

Brown, âgé de 48 ans, a ainsi proposé une limite budgétaire à 100 millions de dollars, même s'il se dit prêt à un compromis qui pourrait placer la barre à 125 millions. Selon la BBC, Ferrari et Red Bull sont les deux grosses équipes réticentes à une nouvelle réduction.

«Deux équipes placent leur propre intérêt sportif avant le bien commun et ne prennent pas en compte le risque de mettre en danger la F1, ce qui nous ferait tous courir à notre perte», a souligné encore Brown.

Retour à la page d'accueilRetour au sport