Dakar 2022

Dakar 2022 : Loeb gagne l'étape et reprend la 2e place du général

ATS

9.1.2022 - 14:38

Le Français Sébastien Loeb (Prodrive) a remporté la 7e étape du Dakar 2022 dimanche, une spéciale de 402 km entre Ryad et al-Dawadimi. Ainsi, il a repris la deuxième place au classement derrière le leader Nasser al-Attiyah (Toyota), tout en contrôle.

Sebastien Loeb en pleine action
Sebastien Loeb en pleine action
KEYSTONE

ATS

9.1.2022 - 14:38

«On a eu des problèmes de pression sur les 50 derniers km, la voiture n'avance plus, accélère... On se demandait si elle n'allait pas finir par s'arrêter à trois kilomètres de l'arrivée» a expliqué le Français, qui a repris 5 minutes au leader, néanmoins toujours hors de portée.

Toyota conserve une main mise totale sur la course, le Saoudien Yazeed al-Rajhi, cinquième de l'étape, et l'Argentin Lucio Alvarez, septième, sont troisième et quatrième au général. Audi a joué placé en amenant ses trois voitures hybrides dans le top 10 du jour.


Dakar 2022 : 7e étape, Ryad-al-Dawadimi :

  • 1. Sébastien Loeb – Fabian Lurquin (FRA-BEL), Prodrive, 3h09'32.
  • 2. Nasser Al-Attiyah – Matthieu Baumel (QAT-AND), Toyota, à 5'26. 
  • 3. Carlos Sainz – Lucas Cruz (ESP), Audi, à 7'43.
  • Général :
    1. Al-Attiyah 23h52'22.
    2. Loeb à 44'59.
    3. Yazeed Al-Rajhi – Michael Orr (SAU-GBR), Toyota, à 53'31.

Chez les motos

Chez les motos, le Français Adrien Van Beveren (Yamaha) a pris la tête du classement général dimanche grâce à sa onzième place à 12'34'' du vainqueur chilien Jose Cornejo Florimo (Honda) dans une spéciale de 402 km entre Ryad et al-Dawadimi.

L'Australien Daniel Sanders (KTM), troisième au général, s'était plus tôt mis hors course seul en chutant lors de la liaison avant le départ, emmené à l'hôpital, son abandon a été immédiat mais la gravité de ses blessures n'inquiète pas le service médical.

L'Anglais Sam Sunderland, premier avant le départ, a perdu plus de vingt minutes tout comme le deuxième, l'Autrichien Mattias Walkner (tous les deux sur KTM), laissant le champ libre à Van Beveren pour prendre la tête.

ATS