Investissement Après le football, Ryan Reynolds se lance dans la Formule 1

AFP

26.6.2023 - 12:57

Un groupe d'investisseurs américains a déboursé 200 millions d'euros pour entrer à hauteur de 24% au capital de l'écurie de Formule 1 française Alpine, a indiqué Renault, maison-mère d'Alpine, lundi dans un communiqué.

26.6.2023 - 12:57

«Renault Group et Alpine accueillent le groupe d'investisseurs constitué d'Otro Capital et ses partenaires, RedBird Capital Partners et Maximum Effort Investments au capital d'Alpine Racing Ltd, l'entité en charge des activités de Formule 1 basée à Enstone», au Royaume-Uni, écrit le constructeur français.

«La transaction valorise Alpine Racing Ltd à environ 900 millions de dollars à la suite d'un investissement qui permettra d'accélérer la stratégie de croissance ainsi que les ambitions sportives d'Alpine en Formule 1», poursuit Renault.

Les investisseurs sont déjà très impliqués dans le sport puisque RedBird Capital est propriétaire des clubs de football de l'AC Milan (D1 italienne) et du Toulouse FC (D1 française) et détient notamment des participations dans le capital des New York Yankees (baseball), des Dallas Cowboys (football américain) et dans le Fenway Sports Group, qui possède les Boston Red Sox (baseball), les Pittsburgh Penguins (hockey sur glace) et le club de football anglais de Liverpool.

Ryan Reynolds : après le football, la F1

Maximum Effort Investments est quant à lui dirigé par les acteurs Ryan Reynolds et Rob McElhenney, qui possèdent également le club de foot gallois de Wrexham AFC, tout juste promu en D4 anglaise.

«Alpine F1 Team bénéficiera de l'expertise et de l'expérience (des investisseurs) dans l'industrie du sport, notamment dans les domaines des médias, du sponsoring, de la billetterie, du réceptif, des licences et de la stratégie de merchandising», mais aussi «en matière de données et de technologie, facteurs clés de la performance marketing et commerciale», écrit encore Renault.

Alpine avait terminé quatrième du championnat du monde des constructeurs en F1 en 2022. Elle occupe actuellement la cinquième place au tiers de la saison 2023, avec ses deux pilotes français, Esteban Ocon et Pierre Gasly.

«Cette alliance est une étape importante pour le développement de notre performance à tous les niveaux», s'est réjoui le PDG d'Alpine, Laurent Rossi, évoquant «l'ambition» de «rivaliser avec les meilleures équipes».

Renault a par ailleurs précisé que cet investissement concernait exclusivement les activités basées à Enstone (Royaume-Uni), et pas le département moteur implanté à Viry-Chatillon (France), qui restera entièrement détenu par le constructeur français.

AFP