Bundesliga: Fischer respire, le Bayern proche du «Schale»

ATS

14.6.2020

Le Bayern n'est pas encore champion d'Allemagne, mais le 8e titre consécutif est de plus en plus proche. Les Munichois ont battu Mönchengladbach 2-1 samedi pour garder sept points d'avance sur Dortmund, également victorieux.

Union Berlin, la formation dirigée par Urs Fischer, s'est imposée 2-1 à Cologne pour signer un premier succès depuis le 24 février.
Keystone

Le Rekordmeister peut dire merci à Goretzka pour son but décisif à la 86e. Sans Lewandowski ni Müller suspendus, le Bayern a pu compter sur son milieu de terrain pour passer l'épaule. Et aussi sur le champion du monde Benjamin Pavard, auteur du centre victorieux. Le Français s'est ainsi parfaitement racheté de son auto-goal de la 37e.

Dans les rangs de Gladbach, Sommer, Elvedi et Embolo ont joué. L'attaquant bâlois, assez remuant, est entré très tôt à la suite de la blessure de Marcus Thuram. Yann Sommer s'est pour sa part distingué sur le 1-0 bavarois en manquant sa relance et en offrant le but à Zirkzee (26e).

Le Bayern sera donc sacré mardi s'il s'impose sur la pelouse du Werder Brême. Dortmund a freiné de quelques jours la conquête munichoise grâce à l'inévitable Erling Haaland. Le phénomène norvégien a frappé de la tête à la 95e minute pour offrir les trois points à son équipe face au Fortuna Düsseldorf (1-0).

Akanji passeur décisif

Alors que l'on s'acheminait vers un 0-0, les joueurs de Lucien Favre ont trouvé la faille au bout des arrêts de jeu. Un centre brossé de Manuel Akanji trouvait la tête de Haaland pour un but extrêmement important. Ménagé car de retour de blessure, le Norvégien, auteur de son onzième but en douze matches, est entré en deuxième période pour une fois encore jouer les héros.

Face à une équipe qui lutte contre la relégation, le Borussia n'a pas eu la partie facile. Les Jaune et Noir ont même failli tout perdre en fin de match lorsque le Fortuna a trouvé par deux fois les montants de Roman Bürki. Dortmund avait auparavant fait trembler les filets à la 65e, mais le but de Guerreiro était annulé après visionnement de la VAR pour une faute de main.

Fischer respire

A noter encore dans le bas du tableau la très importante victoire d'Union Berlin. La formation dirigée par Urs Fischer s'est imposée 2-1 à Cologne pour signer un premier succès depuis le 24 février. Les Berlinois ont ainsi désormais sept longueurs d'avance sur le premier relégable, le Werder Brême (17e), et sur le Fortuna Düsseldord, en position de barragiste.

Tout comme Augsbourg, qui a également fait un grand pas vers le maintien en allant s'imposer à Mayence dimanche (1-0). Les Bavarois, qui évoluaient avec Vargas mais sans Lichtsteiner, ont fait la différence après 43'' de jeu sur une réussite de Niederlechner. Edimilson Fernandes est entré en jeu à la 77e dans le camp de Mayence, 15e avec 4 points de retard sur Augsbourg.

Retour à la page d'accueilRetour au sport