Bundesliga: les droits TV en légère baisse

ATS

22.6.2020

Les droits TV du championnat allemand pour les quatre prochaines saisons (2021-2025) vont être en légère baisse. Ils vont passer de 1,16 milliard d'euros par saison à 1,1 milliard, a annoncé le président de la Ligue allemande (DFL) Christian Seifert.

Les droits TV du championnat allemand pour les quatre prochaines saisons (2021-2025) vont être en légère baisse.
Keystone

C'est la première fois depuis l'attribution des droits en 2002 que ceux-ci n'augmentent pas. Contrairement à ce que certains avaient anticipé, ni Amazon ni aucun autre groupe de l'univers des nouveaux «players» n'a été retenu. Les principaux lots des matches en direct ont été partagés entre Sky et DAZN, les deux diffuseurs actuels. Dans le détail, DAZN empiète sur le territoire de Sky, qui perd notamment les matches du dimanche.

Le coronavirus a-t-il joué un rôle dans cette évolution? «On ne sait pas ce qu'il se serait passé sans le coronavirus», a reconnu Christian Seifert en réponse à la question. Mais le patron de la DFL estime qu'il s'agit pour la Bundesliga d'un résultat «tout à fait honorable lorsqu'on le comparera à celui des autres grandes ligues, qui vont renouveler prochainement leurs droits».

Ce résultat, a-t-il insisté, «offre aux clubs de première et deuxième division la meilleure stabilité possible dans ces temps d'incertitude. Les clubs peuvent planifier en toute sécurité jusqu'en 2025».

Ce coup d'arrêt à l'inflation des droits TV va cependant obliger «certains à se serrer un peu la ceinture», a-t-il prédit, «pas seulement les clubs, mais aussi les joueurs, les agents, et tout le système du football. Il va y avoir une correction à la baisse de toute l'économie du football».

Retour à la page d'accueilRetour au sport